Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Enfants et handicap

Les CAMSP, une intervention médico-sociale en réseau à conforter.

La CNSA publie aujourd’hui les résultats d’une étude qualitative sur l’intervention des centres d’action médico-sociale précoce (CAMSP) dans différents contextes sanitaires, sociaux et médico-sociaux. Cette enquête, menée dans huit départements par le Centre régional pour l’enfance et l’adolescence inadaptées (CREAI) de Rhône Alpes, dresse une typologie des CAMSP et fournit des éléments de compréhension de leurs pratiques, notamment de leur interaction avec les autres acteurs (maternités, services de néonatologie, services de pédiatrie, services de pédopsychiatrie, structures scolaires ou médico-sociales …) en fonction de contextes locaux diversifiés.

Les informations recueillies aideront la Direction générale de l’action sociale et la CNSA à accompagner le développement de l’offre médico-sociale de façon équitable dans toutes les régions et à évaluer l’impact des programmes successifs de création ou d’extension de ces structures dans le cadre du programme national 2007-2011 de création de places pour les personnes handicapées. Elles permettront aux décideurs et aux porteurs de projets de créer ou de transformer les CAMSP dans des conditions optimales. L’étude montre la diversité et la richesse des actions conduites par les CAMSP. Les préconisations visent à s’assurer que les missions et les rôles dévolus ou développés par les CAMSP soient pérennes et assurés en totalité sur leur territoire.

Un rôle de ressources et d’expertise

L’approche systémique des dispositifs des CAMSP montre, qu’au-delà de leur diversité d’organisation, ils remplissent cinq rôles majeurs pour répondre aux besoins des jeunes enfants et de leurs parents. En effet, ils organisent, en interaction avec les acteurs des secteurs sanitaire, social, médico-social et éducatif, le parcours de soins et d’accompagnement de l’enfant, son inscription dans les établissements de la petite enfance ou scolaires, la promotion des compétences des parents, le passage de relais à la sortie du CAMSP. Enfin, ils jouent un rôle de ressource et d’expertise au sein des réseaux de professionnels et pour leurs partenaires.

Concourir à l’exercice des missions

Des facteurs facilitateurs internes et externes concourant à l’exercice des missions et des rôles des CAMSP sont dégagés. En interne, il s’agit de la pluridisciplinarité des personnels, de la présence d’un pédiatre et de spécialistes, du partage du temps de travail de ces professionnels avec des services hospitaliers ou d’autres partenaires, de la mobilité des professionnels vers les lieux de vie des enfants. En externe, l’inscription des services dans des réseaux, les liens avec la néonatalogie, la protection médicale infantile, les praticiens libéraux et les centres de ressources, la création d’antennes ou l’intervention dans des locaux de partenaires concourent au plein exercice des missions des CAMSP. Considérés comme des conditions à réunir, ces facteurs facilitateurs peuvent servir de référence pour l’élaboration de nouveaux projets.

Privilégier la couverture territoriale

Le CREAI préconise donc de confirmer les missions des CAMSP, pour garantir une continuité précieuse dans la chaîne dépistage – prévention – soins – accompagnement des jeunes enfants handicapés ou en risque de développer un handicap. Deux missions supplémentaires devraient leur être confiées: une mission de ressource pour leurs partenaires et une mission d’observation de l’évolution des besoins. Il s’agit de privilégier la couverture territoriale en offre polyvalente, complétée par des CAMSP spécialisés à vocation interdépartementale, en tenant compte des caractéristiques territoriale et de l’offre sanitaire et médico-sociale déjà existante.

Disparité de l’offre

En conclusion, cette étude plaide pour que les CAMSP soient considérés comme une priorité lors de l’élaboration de schémas d’organisation sociale et médico-sociale départementaux ou régionaux, tant les missions qu’ils exercent, avec une réelle plasticité et adaptation à leur territoire, font d’eux un acteur préventif et un investissement au regard du développement le plus favorable des jeunes enfants en situation de handicap ou en risque de développer un handicap. Cette enquête qualitative complète un volet quantitatif (publié en 2008) qui soulignait une disparité du développement de l’offre sur le territoire national, au sein des régions et des départements et révélait également une grande diversité de la répartition de l’activité des structures entre les différentes missions.

La synthèse des résultats de l’enquête qualitative ainsi que le rapport final de l’enquête quantitative 2008 sont téléchargeables sur le site de la CNSA, dans la rubrique Les publications.

* Gironde, Côtes d’Armor, Pyrénées Orientales, Var, Rhône, Haute Savoie, Seine Saint Denis, Nord.

 

Qu’est-ce qu’un CAMSP ?

Les CAMSP accueillent des enfants de moins de 6 ans atteints d’un handicap sensoriel, moteur ou mental, ou présentant un risque de développer un handicap.

 

Ils sont considérés comme des structures -pivots, car ils se situent à l’interface du secteur sanitaire et du secteur médico-social, tout en orientant leur action vers l’intégration de l’enfant dans les structures ordinaires (crèches, écoles maternelles). Leur vocation est d’être polyvalents, c’est-à-dire de s’adresser à tous les types de handicaps, mais certains ont un public plus délimité, par exemple, les enfants sourds. Ces centres tendent à prévenir ou réduire l’aggravation du handicap en offrant ou organisant les soins et accompagnements appropriés.

Leurs missions définies par le code de l’action sociale : dépistage et diagnostic précoce des déficits ou troubles, prévention ou réduction des conséquences invalidantes de ces déficits, cure ambulatoire et rééducation précoce, accompagnement et soutien des familles lors du processus de révélation du handicap et dans la mise en œuvre des soins et des actions éducatives requis par l’état de l’enfant, soutien à l’accès aux lieux de la petite enfance et à la scolarité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site