Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Le PS met en cause le “favoritisme” envers l’industrie pharmaceutique

Les députés PS ont dénoncé jeudi le “favoritisme” des députés UMP envers les industries pharmaceutiques qui “pénalisent les Français”, lors de l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2010. “Les députés UMP favorisent les industries pharmaceutiques et pénalisent les Français”, se sont-ils indignés dans un communiqué, expliquant que “dans le cadre de l’examen du PLFSS à l’Assemblée, l’UMP a refusé de voter un amendement” socialiste “qui allait dans ce sens et a même souhaité aller bien plus loin que le gouvernement dans le soutien aux industriels”.

La majorité UMP a en effet décidé, contrairement à ce que souhaitait le gouvernement, de ne pas baisser de 1,4% à 1% le taux déterminant (“taux K”) le seuil de déclenchement de la clause de sauvegarde à la charge des entreprises qui exploitent des médicaments remboursables. Dans l’après-midi, la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a déploré la décision des députés UMP et annoncé son intention d’exiger un second vote pour l’annuler. Le PS voulait aller plus loin que le gouvernement en fixant ce taux à 0,5% en 2010 et son amendement a donc été rejeté. “Si le taux de croissance du chiffre d’affaires des médicaments remboursables des laboratoires pharmaceutiques dépasse ce taux, ces derniers versent des remises à l’assurance maladie”, avait argumenté le groupe socialiste et apparentés. “Faire la poche des assurés sociaux, vous êtes toujours prêts à le faire, mais toucher à l’industrie pharmaceutique et aux lobbies, ça jamais ! Vous êtes responsables de la dérive de la protection sociale”, s’est emportée pendant les débats la députée PS Marisol Touraine tandis que le député UMP Guy Lefrand expliquait : “Je crois qu’il est important de montrer des signes de bonne volonté” pour assurer la “recherche et développement et le maintien de l’emploi dans l’industrie pharmaceutique”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.