Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Sports, loisirs et handicap

Le ping-pong français sur la troisième marche mondiale

La France est tout juste de retour de Gwangju en Corée du sud où elle a disputé les championnats du monde de tennis de table Handisport. Cette compétition, qui rassemblait 300 athlètes handicapés debout et en fauteuil venus de 46 nations était une étape primordiale avant les Jeux Paralympiques de 2012. Au lendemain de la cérémonie de clôture, on peut dire que le pari est réussi pour les Bleus. La délégation composée de 28 joueurs revient avec dix médailles supplémentaires à son palmarès et quatre titres de Champion du monde. Un beau bagage pour les accompagner sur le chemin de Londres 2012 ! (Photo: Thu Kamkasomphu, médaillée d’or; photo : FFH)

 

L’objectif affiché de Sébastien Messager, Directeur Sportif du tennis de table handisport, était de conserver la position de la France dans le Top 3 mondial. Lors des Jeux Paralympiques de Pékin, les français étaient montés sur la deuxième marche du podium au classement des nations, juste après la Chine. La position de la France dans le trio de tête de l’élite du tennis de table Handisport mondial se confirme donc en 2010 avec un effectif rajeuni.

 

La Chine, épouvantail du tennis de table Handisport

La France n’a pas flanché et a réussi à maintenir son rang en terre hostile, l’Asie qui domine largement le ping international. Les asiatiques, très à l’aise chez eux, devant leur public se sont positionnés en tête de tableau. Les chinois, qui n’ont pas relâchés leur efforts depuis les Jeux Paralympiques 2008 remportent près de la moitié des titres avec 14 médailles d’or. A sa suite, la Corée, pratiquement à égalité en terme de médailles avec la France (une médaille de bronze supplémentaire).

 

Tout porte donc à croire que les titres seront compliqués à aller chercher à Londres, face à ces asiatiques qui dominent si largement le monde. Mais le collectif français déjà très solide n’a pas à rougir face à cette concurrence. Les Bleus continuent de se renforcer via des jeunes qui se sont révélés sur la scène internationale lors de ces mondiaux, tel Thomas Bouvais, en classe 9, qui a su s’épanouir en évoluant tout au long de la compétition, pour la clôturer par une superbe médaille d’argent par équipe, associé à Frédéric Bellais.

Ces jeunes potentiels ont encore deux années pour confirmer et progresser encore avant les Jeux Paralympiques de Londres qui s’annoncent de bons augures pour le ping français !

 

Les six médailles françaises en individuel :

 

Médailles d’or

Claire Mairie (classe 9)

Thu Kamkasomphou (classe 8)

Médailles d’argent

Bastien Grundeler (classe 6)

Jean-François Ducay (classe 1)

Médailles de bronze

Maxime Thomas (classe 4), pour la compétition en individuel et pour l’Open.

 

Les quatre médailles françaises par équipe :

Médaille d’or

Hommes classe 4 : Emeric Martin et Maxime Thomas

Hommes classe 3 : Jean-Philippe Robin, Florian Merrien et Yann Guilhem.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site