Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Le ministère de la Justice recherche des greffiers en chef

Après une première campagne de recrutement de greffiers en situation de handicap en avril dernier sur le territoire national, le ministère de la Justice renouvelle l’opération aux côtés de l’association CED-Hanploi pour le recrutement de greffiers en chef des services judiciaires. L’appel à candidature est lancé !

 

Engagé pour l’égalité des chances depuis plusieurs années, le ministère de la Justice met régulièrement en place des actions pour favoriser l’intégration professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Tout en contribuant à l’atteinte du taux légal d’emploi des personnes en situation de handicap, ces actions permettent également de sensibiliser activement les agents en poste à la question du handicap. En avril dernier, dans le cadre de sa campagne de recrutement de greffiers à travers la France, le ministère a souhaité faire appel à l’expertise de l’association CED-Hanploi pour l’accompagner dans la phase de recrutement.

« Depuis sa création en 2004, l’association CED-Hanploi a la volonté de faciliter l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap, en mettant en relation les candidats avec les recruteurs, explique Cristel Munoz, directeur de la Stratégie et des Opérations de CED-Hanploi, qui a mis en place ce projet. En s’impliquant dans cette opération, nous souhaitons permettre aux candidats à la recherche d’un emploi de saisir les opportunités d’embauche régulièrement proposées par le ministère de la Justice.»

Pour accompagner l’intégration des personnes en situation de handicap au sein des différents services judiciaires, le ministère a souhaité sensibiliser ses agents. L’ensemble des responsables de la gestion des ressources humaines des juridictions concernées, a ainsi suivi la formation « Recruter un agent en situation de handicap » animée par un consultant CED-Hanploi. Avant d’obtenir un entretien avec le ministère de la Justice, tous les candidats ayant adressé leur dossier de candidature (répondant aux pré-requis définis par le ministère) ont rencontré les chargés de recrutement de CED-Hanploi. 

« La première rencontre avec les candidats est un moment très important. Cela nous permet d’analyser leurs compétences, de découvrir leurs parcours et surtout d’évaluer leurs motivations pour intégrer les services judiciaires, à un poste qu’ils ne connaissent pas forcément », explique un consultant en recrutement de l’association. En effet, pour donner sa chance au plus grand nombre, ce recrutement par la voie contractuelle était ouvert à tout candidat ayant minimum un niveau bac + 2, et ce quelque soit le diplôme. Une fois retenus, les candidats suivront une formation de 18 mois composée de cours théoriques et de stages pratiques, qui aboutira, selon l’avis de la commission administrative paritaire des greffiers, à une titularisation de l’agent. 

 

Les recrutements continuent en ile-de-france et dans l’Oise 

Cette collaboration a permis au ministère de la Justice d’intégrer huit personnes en situation de handicap, pour suivre la formation de greffiers qui débutera le 9 septembre et une seconde campagne de recrutement est actuellement en cours. En effet, au titre de l’année 2013 et par la voie contractuelle, le ministère de la Justice propose quatre postes de greffiers en chef réservés aux personnes en situa-tion de handicap n’ayant aucun statut de fonctionnaire, pour les juridictions d’affection suivantes : Tribunal d’instance de Beauvais et les Tribunaux de grande instance de Bobigny, de Créteil et de Pontoise. Vous avez la reconnaissance de qualité de travailleur handicapé et vous souhaitez vous former au métier de greffier en chef ? Envoyez votre dossier de candidature avant le 13 septembre sur www.hanploi.com.

 

 

Crédit photo : Fotolia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.