Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Le droit d’être fragile : Témoignage d’un avocat concerné par le handicap

Le droit d'être fragile aborde le droit au regard du handicap

Dans son ouvrage “Le droit d’être fragile”, Jean-Armand Megglé, ancien avocat, aborde la question du droit et du handicap sous la forme d’un témoignage

Dans “Le Droit d’être fragile”, ouvrage présenté davantage comme un témoignage avisé que comme un cours de droit, Jean-Armand Megglé, ancien avocat, en situation de handicap depuis un accident de moto, aborde le « handicap » en alliant réflexions philosophiques, humour et autodérision. Il rejoint la thématique du droit progressivement et entre dans le vif du sujet au fil de son récit, en passant par la souffrance, la fragilité, la solidarité, la société inclusive, les préjugés, l’approche des avocats face au handicap… pour finalement aboutir au « Droit d’être fragile » et à l’objectif principal de cet ouvrage : « Informer, avertir, alerter le plus grand nombre, handicapé ou non, sur la nécessité de ne pas renoncer à ses droits, de se défendre ou d’être défendu quand on est au plus mal, physiquement et moralement ».

Ainsi ce récit est également un outil pédagogique, qui rend les grandes notions du droit accessibles à tous grâce à des explications simples illustrées par des exemples concrets dans le domaine du handicap. « Parler de « résolution à l’amiable » ne veut pas dire que les personnes fragiles arrivent à s’arranger et y trouvent leur compte. Dans l’immense majorité des cas, cela veut surtout dire qu’elles acceptent ce qu’on leur impose sans regimber, croyant n’avoir pas le choix. Elles acquiescent par manque d’information, d’énergie, de temps, parce que « c’est dans l’ordinateur », « on a toujours fait comme ça » et puis « sans la photocopie du slip de votre grand-père, on ne peut pas faire grand-chose pour vous ». Ensuite, le fait de pouvoir accepter une solution amiable suppose d’abord d’être suffisamment informé pour savoir si, justement, la proposition faite est conforme non seulement au droit applicable mais aussi à ses intérêts propres ».

« Le Droit d’être fragile – Témoignage et essai sur le traitement juridique du handicap par un ancien avocat handicapé », Jean-Armand Megglé, 90 pages. 2,99 euros. Disponible uniquement en édition numérique sur :
https://jameggle.fr/droit-detre-fragile/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.