Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Le DPITH : Diplôme de chargé de projets d’insertion professionnelle des travailleurs handicapés

L’accompagnement de personnes handicapées vers l’emploi tout comme la mise en place d’une politique de recrutement spécifique en entreprise ne sont pas des initiatives qui s’improvisent. Les connaissances qui s’imposent pour les personnes déjà en activité professionnelle, comme pour celles qui se lancent sur le marché de l’emploi, sont vastes et dans certains cas, pointues. C’est pourquoi il existe des formations spécialisées comme le Diplôme de chargé de projet d’ Insertion des Travailleurs Handicapés (DPITH), qui est homologué au registre national des certifications professionnelles au niveau II. Cette formation est dispensée par le Collège Coopératif Rhône-Alpes (CCRA). Fondé en 1976, il développe son activité dans une perspective d’éducation et de formation « tout au long de la vie », dans la sphère universitaire et professionnelle. Ses principes d’actions sont essentiellement la promotion sociale, la pédagogie coopérative, la recherche-action et la formation-action. Christian Morel, coordinateur du département Diversité et Sandrine Amare chargée de mission-formatrice au secteur Diversité nous expliquent en détail cette formation.

 

Le DPITH s’adresse d’abord aux professionnels qui ont un lien avec l’insertion des personnes handicapées. Les candidats sont souvent des professionnels en ESAT, en Cap Emploi, en entreprise commerciale ou de l’Economie sociale et Solidaire, ou sein de syndicats qui souhaitent se perfectionner.

Ces personnes s’engagent pour une formation de deux ans à raison de trois jours par mois (400h) durant laquelle elles acquièrent les outils de pensée et d’action pour accompagner au mieux les personnes handicapées vers le milieu ordinaire du travail.

 

La formation est articulée autour de 4 axes :

 

1) Situations de handicap et insertion professionnelle :

Approche conceptuelle (historique, anthropologique et sociale) du handicap, représentations sociales du handicap, dispositifs législatifs et réglementaires, acteurs de l’insertion professionnelle en France et en Europe, classifications des handicaps et leurs usages, handicap mental…

2) Entreprise, emploi et intégration des personnes handicapées :

Connaissance de l’entreprise, l’évolution de l’emploi en France, marché du travail des personnes handicapées en France, médecine du travail et l’employabilité, accessibilité et les aménagements, aides spécifiques à l’emploi et au maintien en entreprise…

L’approche entreprise est très appuyée car elle est aussi là pour faire comprendre que les entreprises ont de contraintes fortes en terme de rentabilité et qu’il n’est pas question d’embaucher une personne handicapée pour le plaisir, mais parce qu’elle a des compétences à mettre au service de la société.

3) Pratiques professionnelles et stratégies d’insertion :

Méthodologie de l’entretien d’aide à finalité professionnelle, études de cas et analyse de situations, constitution de réseaux et enjeux du partenariat, construction et élaboration des stratégies personnelles dans le champ de l’insertion, gestion des ressources humaines, GPEC, prise en compte du handicap avec les dispositifs de l’Agefiph…

4) Introduction à la Recherche en Sciences Sociales :

 

Les stagiaires sont invités à mener une démarche de recherche prenant appui sur leur pratique professionnelle. Cette recherche s’inscrit ensuite dans la réalisation d’un mémoire. Cette dernière partie est déterminante et peut écarter les candidats qui n’ont pas de poste ou l’expérience professionnelle suffisante. Il est donc préférable d’avoir au moins cinq années d’expérience dans le domaine de l’entreprise, du handicap ou de l’insertion. Mais les personnes qui ont un engagement bénévole très fort et qui peuvent exploiter pleinement cette formation n’en sont pas exclues. Un certain nombre de personnes handicapées ont aussi suivi cette formation. Les locaux du CCRA, sont effet parfaitement adaptés à l’accueil de cette population

 

A l’issue de cette formation :

 

les évolutions professionnelles peuvent être importantes et diriger les personnes concernées vers des postes de cadre ou d’expertise. Certaines profitent de cette évolution pour enchaîner avec un nouveau cycle de Master, également proposé par le CCRA.

Le financement est soit assuré par un CIF et dans ce cas il faut remplir les conditions et notamment avoir l’accord de votre employeur soit à titre personnel ce qui est bien sur plus rare, compte tenue du montant de la formation (6000€ pour les deux années)

 

Pour toute information

www.ccra.asso.fr

ou Christian Morel, coordinateur du département : 04 37 64 47 27.

CCRA – 20, rue de la Claire 69009 Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.