Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Le Conseil général de Loire-Atlantique atteint le taux d’emploi légal de 6% de travailleurs handicapés

Comme employeur, le Conseil général de Loire-Atlantique se veut exemplaire dans ses services. Depuis 2005, plusieurs démarches ont été engagées pour faciliter le recrutement, la reconnaissance du handicap de ses agents à tous niveaux de compétences, la mise en accessibilité des locaux et l’attribution de marchés de sous-traitance aux entreprises du milieu protégé. Ainsi, le Conseil général vient d’atteindre le taux d’emploi légal de 6% de travailleurs handicapés (il était de 2,13 % en 2005).

« Ce taux d’emploi de 6% place le Conseil général parmi les collectivités territoriales les plus volontaires au plan national », souligne Hervé Bocher, vice-président du Conseil général délégué aux finances et à l’administration générale. En effet, seules 54 collectivités (dont 18 départements) avaient conventionné fin 2009 avec le Fonds pour l’insertion des personnes en situation de handicap (FIPHFP).

 

Six agents « relais handicap »

 

Le Conseil général accompagne ses agents dans la reconnaissance de leur handicap. Sur les 203 travailleurs handicapés arrivés progressivement depuis 2005, 116 agents ont été accompagnés dans la reconnaissance administrative de leur handicap. Une partie d’entre eux sont des personnels qui occupent des fonctions d’agents d’entretien dans les collèges publics du département. Le Conseil général est devenu leur employeur suite au transfert par l’Etat en 2005. Cette reconnaissance leur permet d’avoir un suivi personnalisé et des outils de travail adaptés.

 

En septembre 2009, le Conseil général a mis en place six relais handicap dans le département coordonnés par un référent handicap pour :

– assurer le suivi de proximité pour chaque travailleur handicapé. En fonction des besoins, ils réalisent des aménagements matériels, mettent en place des tutorats ;

– sensibiliser et former chaque direction au recrutement de travailleurs handicapés. Les cadres et agents du service de ressources humaines qui participent aux recrutements des agents en situation de handicap recevront une formation particulière ainsi que les agents qui sont nommés tuteurs d’un collègue en situation de handicap.

 

Depuis 2010, le nombre de stagiaires accueillis dans les services pour des périodes d’observation ou en alternance à la formation est en progression. Par ailleurs, le Conseil général poursuit la mise en accessibilité des locaux pour les salariés et le grand public.

 

Quelques chiffres 

Aujourd’hui 203 travailleurs handicapés sont intégrés dans les services du Conseil général de Loire-Atlantique. Ils représentent 5,26% de l’effectif total.

– Cela représente 125 femmes et 78 hommes.

– 14 catégorie A, 39 catégorie B et 150 catégorie C.

– Près de 50% travaillent dans le domaine administratif (comptabilité, accueil, secrétariat), et 43% dans le secteur technique (principalement dans les collèges).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.