Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

L’association Valentin Haüy enrichit sa bibliothèque numérique

La bibliothèque Éole s’étoffe avec des collections de livres lus par la synthèse vocale. Les usagers pourront ainsi découvrir les nouveautés littéraires plus rapidement.

 

 

Romans, policiers, nouvelles, science-fiction, médecine, histoire, handicap, littérature jeunesse de 0 à 13 ans… la synthèse vocale se penche sur tous les contenus. Les équipes du Certam (Centre d’évaluation et de recherche sur les technologies pour les aveugles et les malvoyants) et de la Médiathèque Valentin Haüy ont ainsi associé leurs compétences pour proposer une collection de livres au format audio Daisy en synthèse vocale et choisi Alice, une voix d’Acapela group. Les usagers de la bibliothèque de l’AVH, baptisée Éole, qui ne peuvent lire les livres imprimés du fait de difficultés visuelles, d’un handicap mental ou d’un handicap moteur vont donc pouvoir, en plus des milliers de livres audio déjà disponibles, accéder régulièrement à des titres parus dernièrement. Cette offre constitue une avancée pour Éole car la production d’un livre avec une voix de synthèse nécessite beaucoup moins de temps que pour une adaptation en voix humaine. Résultat : les usagers de l’AVH pourront avoir accès plus rapidement aux nouveaux titres. À noter, par ailleurs que l’offre de livres en voix de synthèse est un service supplémentaire qui ne fera pas diminuer le nombre de livres produits en voix humaine chaque année par l’AVH.

 

 

Où trouver des livres en synthèse vocale dans le catalogue de la médiathèque ? Sur Éole : www.eole.avh.asso.fr. La men-tion « Lu par Alice », indiquée sous le titre après l’éditeur, indique qu’il s’agit d’un livre en synthèse vocale. Ces livres peuvent être empruntés sur CD ou en téléchargement sur Éole tout comme les titres disponibles en voix humaine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.