Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Innovation : L’association FUSO France présentera l’Ordyslexie samedi 10 octobre à Toulouse

Dyslexie Fuso

FUSO France présente l’Ordyslexie

C’est à l’occasion de la 9e édition de la Journée nationale des Dys que qui l’association FUSO France (Familles Utilisatrices de la Solution ORDYSLEXIE) présentera ce week-end à Toulouse la solution « Ordyslexie », cartable numérique permet aux enfants souffrant de troubles dys de réaliser plus facilement leurs apprentissages scolaires. Des ateliers et un temps d’échange seront ainsi organisés dans les locaux de l’Institut d’Administration des Entreprises de Toulouse, ce samedi 10 octobre.

« Plus de 300 enfants sont déjà équipées de cette solution technologique dans plus de vingt villes françaises, précisent les organisateurs. Les familles des groupes de Toulouse, Carcassonne, Montauban, Rodez et Perpignan se retrouveront pour un temps d’échanges et de formation. À cette occasion, 8 enfants se verront remettre leur cartable numérique et assisteront à un atelier de deux heures pour commencer à maitriser leur nouvel outil de travail : l’ORDYSLEXIE.

La solution ORDYSLEXIE, mise au point depuis 4 ans par un papa d’enfant concerné par la dyspraxie et la dyslexie, ingénieur en informatique et pilote de ligne à Air France, permet à des enfants d’aller à l’école et de prendre leur cours sans cahier, ni classeur, ni crayon. Juste un petit scanner de poche, quelques clefs USB, un ordinateur avec stylet et une housse pour contenir le tout.

Avec ce “cartable numérique”, l’apprenant, du CM1 à bac+10, peut numériser des pages papiers ou de livres, taper au clavier, ou, son stylet à la main, directement sur l’écran, écrire, dessiner, manipuler, légender toutes sortes de documents qu’il remet ensuite à l’enseignant sous forme de fichier dans une clef USB.

La démarche est originale à plus d’un titre. C’est avant tout une aventure associative animée par des bénévoles. C’est aussi une chaine de solidarité qui a été mise en place entre des donateurs de ces ordinateurs un peu spéciaux, Air France en tête avec 2.000 dons, reconditionnés par une filiale d’ADB employant des travailleurs en réinsertion afin que ces ordinateurs soient financièrement accessibles au plus grand nombre. C’est enfin la technologie numérique au service de la médecine et de l’éducation, qui permet à des enfants concernés par des troubles d’apprentissage, de devenir des élèves “comme les autres” alors qu’à cause de leur difficulté à écrire, ils sont traditionnellement stigmatisés comme des “cancres”, ne sachant pas s’organiser, ne travaillant pas assez.

A tel point que cette association née à Perpignan a attiré l’attention du géant MICROSOFT qui leur a même consacré un mini-reportage, visible sur YOUTUBE (ORDYSLEXIE).

L’Association FUSO a choisi TOULOUSE, cette année, comme capitale des enfants dont les handicaps sont parfois qualifiés d’invisibles, d’où le manque de reconnaissance dont ils souffrent, en plus de leurs troubles.

A l’instar de tous les associations familiales dédiées à l’accompagnement des enfants et de leurs parents, souvent désorientés, comme les APEDYS ou DMF (Dyspraxiques MAIS fantastiques) pour ne citer qu’elles, FUSO entend poursuivre son combat contre le décrochage et l’échec scolaire afin qu’aucun enfant, ni quatre, ni deux, aucun, ne reste sur le bord du chemin parce que “personne ne se lève le matin pour échouer dans ce qu’il entreprend dans sa journée. »

Plus d’informations sur le site : www.fusofrance.fr (téléphone : 07 83 90 64 30)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.