Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

L’Adapt pointe des inquiétudes relatives à la situation des personnes handicapées

Suite à la conférence nationale du handicap du 8 juin dernier, l’Adapt pointe des inquiétudes relatives aux domaines de la scolarisation, de l’accessibilité, de l’accompagnement, de l’accès à l’emploi ou tout simplement du vivre dans la dignité qui concernent des milliers de concitoyens en situation de handicap.

 

Selon l’Adapt, la 2e Conférence nationale du handicap s’est déroulée dans un climat et sur un ton propre à celui d’une future campagne présidentielle. Le Président de la République, dans son discours de clôture, a affirmé son soutien à cette grande cause qu’est l’insertion des personnes en situation de handicap. Il a confirmé notamment l’augmentation de 25 % de l’AAH entre 2007 et 2012.

Cependant, si les avancées sur l’AAH et la volonté d’enfin pérenniser les postes d’accompagnement pour les enfants scolarisés sont des éléments positifs, la formation et le financement devront suivre réellement. Bon nombre d’inquiétudes persistent dans les domaines de la scolarisation, de l’accessibilité, de l’accompagnement, de l’accès à l’emploi ou tout simplement du vivre dans la dignité.

De nombreux chantiers n’ont pas suffisamment avancé. Les maisons départementales des personnes handicapées, dont le rôle est fondamental pour L’ADAPT, n’apportent pas le service attendu malgré des avancées réelles. Le problème des transports reste entier, l’accès à l’école et aux études dans un parcours scolaire construit autour d’un projet individualisé doit être abouti.

Le bilan est pour le moins mitigé. Bien entendu la situation économique du pays ne facilite pas la tenue des objectifs mais n’est-ce pas le moment de dresser une situation intermédiaire et objective pour mieux cibler des priorités et s’y tenir ?

« Nous ne pouvons nous empêcher de repenser à l’immense espoir soulevé quand la loi de 2005 avait affiché la volonté d’affirmer l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, souligne Emmanuel Constans, Président de L’ADAPT, la symbolique de ce texte reste encore le repère principal des citoyens handicapés et de leurs proches. Nous restons attachés à la priorité que représente l’emploi des personnes en situation de handicap. » Les acteurs associatifs sont volontaires et peuvent aider à construire et à expliquer les choix s’ils sont partagés. 

« Vivre ensemble, égaux et différents » est le nouveau projet associatif de L’ADAPT sur la période 2011– 2015. A travers quatre axes, il rappelle ce qui est aujourd’hui essentiel pour que notre société réponde concrètement aux besoins d’inclusion, de formation, d’emploi et d’accessibilité universelle pour des milliers de concitoyens handicapés.

L’ADAPT avait organisé en 2003 les Etats Généraux de la citoyenneté. Elle fera le point en 2013 sur les diverses avancées en la matière et sur l’état d’avancement des engagements pris à cette époque. De nos jours, ce sont les actes et les réalisations qui compteront plus qu’une volonté plus ou moins affichée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.