Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

La tête haute : Le récit de la mère de Marin, jeune homme agressé à Lyon

Le roman " La tête haute " retrace l'histoire de Marin à travers le regard de sa mère.

Le roman “La tête haute” retrace l’histoire de Marin à travers le regard de sa mère.

Audrey Sauvajon est la mère du jeune Marin. Le soir du 11 novembre 2016, leur vie bascule violemment : Son fils de 20 ans vient de se faire agresser après avoir défendu un couple en train de s’embrasser sur le parvis du centre commercial de la Part-Dieu à Lyon. Il est transporté à l’hôpital dans un état critique. À travers son roman “La tête haute”, Audrey raconte son parcours audacieux et plein d’espoir pour sauver Marin malgré le pronostic pessimiste du corps médical.

« Marin avait été agressé le vendredi soir, opéré dans la nuit du vendredi au samedi, et le samedi matin, à 7 heures, lorsque nous sommes partis de l’hôpital, j’ai ressenti quelque chose de très particulier. Tout était calme car c’était un samedi, un lendemain de jour férié. J’ai regardé le ciel, le jour se levait et j’ai été surprise. Je me suis dit, c’est bizarre, le jour se lève. Comme si ce matin-là, le soleil ne pouvait pas se lever. Tout cela s’était passé dans le noir et dans la nuit. C’était presque une belle journée. J’ai été étonnée de constater que la vie continuait tout à fait normalement pour les autres, alors que la mienne avait explosé, avait été anéantie. Pour moi, ce soleil ne ressemblait plus au précédent et ne lui ressemblerait vraisemblablement plus jamais. »

Suite à l’agression de son fils, Audrey Sauvajon a créé l’association « La tête haute je soutiens Marin », afin d’améliorer le quotidien de Marin et de financer les soins et la rééducation. L’association souhaite également venir en aide aux personnes victimes d’un traumatisme craniocérébral (TCC) ainsi qu’à leurs proches et soutenir la recherche médicale sur le cerveau.

« La tête haute », Audrey Sauvajon, éditions Flammarion, 304 pages, 18 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.