Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

La précarité influe sur le taux de suicide

Les conditions de travail et d’emploi tiennent un rôle important dans les inégalités de santé. La précarité accentue encore ces effets en destabilisant les projets de vie.

Une enquête de l’Union nationale pour la prévention du suicide (Unps) comparant la population générale française à un échantillon de 312 personnes en demande d’aide auprès du Secours populaire montre que 20 % des adultes en général sont en souffrance psychique. Un taux qui explose à 69 % chez les précaires. Or les personnes en souffrance psychique, mesurée sur une échelle de 1 à 6, présente un risque suicidaire très élevé.
Chez les personnes placées en catégorie 6 – la plus élevée -, la moitié ont déjà pensé à se suicider, un tiers l’a sérieusement envisagé et 15 % ont fait une tentative qui les a amené à l’hôpital.

Pour l’Unps, avec la crise financière puis économique, « tout porte à croire que la forte remontée du chômage dans notre pays, les difficultés financières que vont connaître de nombreux Françaises et Français, les incertitudes de l’avenir, vont engendrer des difficultés personnelles et psychologiques majeures, avec une recrudescence des souffrances psychiques, des états dépressifs et des tentations suicidaires. » (Source Viva)

En savoir plus : http://hesa.etui-rehs.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.