Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Sports, loisirs et handicap

La France capitalise avant les Global Games et les Jeux Paralympiques

Après sa 3ème place aux championnats du monde d’Athlétisme en salle au classement par équipe (avec un total de 6 médailles) obtenue en 2010 en Suède, L’équipe de France sport adapté d’athlétisme a confirmé son rang ce week-end avec une 2ème place au classement des nations lors des 5èmes championnats d’Europe Open en salle à Helsinki. Avec 10 médailles dont 3 d’or et 10 records de France à la clé, l’équipe de France a réalisé une magnifique performance et capitalise de la confiance en vue des Global Games (fin septembre 2011) et des Jeux Paralympiques de Londres l’été prochain.

 

Après une première journée de compétition très prometteuse avec Virginie Dreux (en photo ci-contre), Daniel Royer et Virginie Aramburu en tête d’affiche (3 médailles de bronze respectivement à l’Heptathlon (combiné), Pentathlon et 3 000 mètres dont 4 nouveaux records de France), l’équipe de France a complété son tableau de 7 nouvelles médailles dont 3 d’or. Virginie Dreux a glâné sa deuxième médaille personnelle mais cette fois-ci le plus beau métal au 1 500 mètres Marche. Gaëtan Bonneau a réalisé la course parfaite lors de la finale du 60 mètres haies avec un chrono de 8’81 (meilleure temps réalisé sur un championnat d’Europe) et un titre de champion d’Europe. Abdoulaye Coulibaly s’est particulièrement distingué à Helsinki avec une médaille d’or sur le 200 mètres et une médaille d’argent sur 60 mètres Haies derrière Gaëtan. Les relais du 4×200 mètres et du 4×400 mètres ont été performants avec deux médailles d’argent. Daniel Royer (en photo ci-contre) et Vincent Picard n’ont pas été en reste avec deux médailles de bronze respectivement au Pentathlon et 800 mètres.

Pour connaître les résultats complets du championnat, cliquez ici 

 

Un vrai test avant les Global Games

Cette 2ème place au classement des nations (14 nations participaient dont 130 athlètes) confirme la progression de l’équipe de France constatée depuis la reconnaissance de haut-niveau de l’athlétisme en 2009. « On est sur la bonne voie, confirme Marc Truffaut, Vice Président délégué au sport de la FFSA. Mais le niveau mondial sera tout autre aux Global Games. Les chances de médailles et de qualification pour les Jeux Paralympiques seront plus difficiles à atteindre. Il reste encore du travail à faire pour être dans les meilleures nations mondiales », nuance-t-il. La mise en place du Pôle France Sport adapté d’athlétisme à Reims (en 2009) a permis aux athlètes de se préparer dans de meilleures conditions et d’améliorer sensiblement leurs performances. Il reste 6 mois à l’équipe de France pour se préparer et atteindre les minimas lors des Global Games (à Loano en Italie), qualificatifs pour les Jeux Paralympiques de Londres en 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site