Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Sports, loisirs et handicap

La France à nouveau membre de l’ICSD et de l’EDSO

Les sportifs sourds français de retour sur la scène internationale. Après deux communiqués annonçant une issue favorable sur les sites de l’ICSD puis de l’EDSO Gérard Masson président de la FFH, a reçu les confirmations écrites de Craig Crowley, président de l’ICSD (Comité International du Sport pour sourds) et de Bjørn Røine, président de l’EDSO (Organisation européenne du Sport pour sourds), de la réintégration de la France comme membre des deux instances. Une décision qui sera définitive après le vote des AG respectives des deux organisations.

 

Depuis plusieurs mois, les sportifs français sourds n’étaient plus autorisés à participer aux compétitions européennes et mondiales. Après quatre ans de négociations et de tensions, l’ICSD a annoncé samedi sur son site internet que la France était de nouveau membre de l’organisation Internationale du Sport pour Sourds, à compter du 23 avril. L’ICSD précise que « Les athlètes français ont de nouveau le droit de participer aux tournois internationaux »

et que « la France a de nouveau le droit d’accueillir les athlètes internationaux ».

Cette décision fait suite à l’approbation lors l’Assemblée Générale de la FFH le 16 avril dernier, de la création d’un Comité de Coordination pour les Sportifs Sourds (CCSSF) au sein de la FFH, dont les membres seront élus par les clubs ayant des licenciés sourds. Les clubs présents lors de l’AG (sourds ou non) furent favorables à ce changement de statuts à plus de 90% des votes exprimés et permirent ainsi de proposer un compromis raisonnable pour résoudre le conflit entre l’ICSD, l’EDSO et la France. La Procédure électorale du CCSSF peut maintenant être lancée.

La Fédération Française Handisport se réjouit de ces décisions, en particulier à l’approche de plusieurs compétitions où la France attend d’être inscrite officiellement : Championnats d’Europe de Volley-ball, du 12 au 21 mai prochain à Antalya en Turquie et de Football du 27 juin au 9 juillet au Danemark.

Gérard Masson a tenu à préciser : « c’est le début d’une belle collaboration, je remercie l’ICSD, son président Craig Crowley, ainsi que Mark Dolley, son directeur général dont le rôle a été déterminant, pour cette décision prise dans l’intérêt des sportifs et de l’avenir du sport pour sourds dans l’hexagone. Il faut saluer le rôle primordial de l’Observatoire du Handicap de la Fédération, et en particulier de son président Bernard Courbariaux, dans la résolution positive de ce conflit.

Enfin, je tiens à remercier les responsables de comités et d’associations, bénévoles, entraineurs, sportifs et passionnés, qui se sont mobilisés et nous ont soutenu dans nos démarches dans un contexte souvent difficile. Vos témoignages ces derniers mois, vos expériences de collaborations réussies avec les dirigeants et sportifs sourds ont été autant de pierres pour prouver la solidité de notre action et de nos valeurs en faveur des sportifs sourds ! Ce matin, je pense à leur soulagement, je suis fier de cette victoire obtenue ensemble, pour eux, mais non sans mal ! Certes nous avons perdu beaucoup de temps, mais aujourd’hui seul m’importe les victoires sportives de demain, celles que l’on aime… Que le sport reprenne enfin sa place, en parfaite harmonie et confiance avec les instances internationales du sport pour sourds. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site