Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

La commission nationale Culture-Handicap* présente de nouvelles mesures

Les Ministres et leurs partenaires ont présenté de nouvelles mesures en faveur de l’accès des personnes handicapées à l’art et la culture. En tête de ces mesures, un plan renforcé d’accessibilité des bâtiments, amélioration de l’accueil. Le « plan renforcé en matière d’accessibilité » des établissements publics et tout particulièrement en faveur de l’accès aux métiers de la culture pour les jeunes personnes handicapées porte sur l’amélioration de l’accueil des personnes handicapées au sein des équipements culturels du territoire grâce au développement du label « Destination pour tous ».

 

Il prévoit aussi la déclinaison et l’extension du prix « Musée pour tous, musée pour chacun » à l’ensemble du champ des institutions culturelles : lieux de diffusion du spectacle vivant, monuments et cinémas. Côté édition, le troisième ouvrage de la collection Culture et Handicap, dédié à l’accueil des personnes porteuses d’un handicap mental dans les lieux de culture a été annoncé ainsi que l’élaboration de nouveaux guides : guide «des expositions accessibles», guide « bibliothèque et handicap », guide « cinéma, audiovisuel et handicap ». Enfin, les ministres ont annoncé la formation des professionnels de la culture du cadre bâti et la programmation, en mars 2011, d’un séminaire européen qui développera les thèmes de l’accessibilité du cadre bâti et de l’offre culturelle pour les personnes handicapées. Ce séminaire aura lieu à l’Établissement public du musée et du domaine national de Versailles.

Un plan de numérisation prévu dans le grand emprunt

Par ailleurs, les Ministres ont également évoqué l’importance de l’accessibilité des programmes télévisés et, en particulier, ceux du service public. Dans le cas du groupe France Télévisions, on note une progression de 113% des programmes sous-titrés et un engagement en faveur du développement de l’audiodescription et du doublage en langue des signes des programmes. Dans le cadre de l’accès au cinéma, le ministre de la Culture et de la Communication s’est engagé à veiller à la mise en accessibilité des films du patrimoine concernés par le. Cet engagement implique la mise en œuvre du sous-titrage de 6 500 courts-métrages et 6 500 longs-métrages sur cinq ans.

Plan d’aide au diagnostic d’accessibilité

Au-delà des œuvres du patrimoine, afin que chacun puisse avoir accès aux films qui font événement, le ministère de la Culture et de la Communication, en lien avec les instances professionnelles concernées, veillera à ce que les films soient rendus accessibles à tous dès la post-production. Concernant l’accessibilité aux salles de cinéma, à ce jour, 1050 établissements ont déjà bénéficié du plan d’aide au diagnostic d’accessibilité mis en place en octobre 2009 par le centre national du cinéma et de l’image animée.

 

* Créée par un arrêté du 1er février 2001, la Commission nationale culture-handicap est l’instance de dialogue et de concertation entre les ministères concernés, les associations représentatives des personnes handicapées et le milieu culturel et artistique.

* Frédéric Mitterand, Ministre de la Culture et de la Communication, et Nadine Morano, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille et de la Solidarité, Thierry Dieuleveux, Secrétaire général du Comité interministériel du Handicap et Patrick Gohet, Président du Comité national consultatif des personnes handicapées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.