Partager, , Google Plus, Pinterest,

Ecouter avec Readspeaker

Posted in:

Emploi-Formation et handicap

Journée Nationale Travail et Handicap de Force Ouvrière

Force Ouviriere journée nationale handicap

Force Ouvrière organisait le 5 décembre dernier la 18ème journée nationale Travail et Handicap, au Salon de l’Aveyron à Paris. La tout première journée de ce format avait été lancée par Paulette Hofman, première présidente de l’Agefiph issue de Force Ouvrière.

Cette journée connait un succès à chacune de ses éditions et ce ne sont pas moins de 400 personnes qui étaient présentent comptant parmi elles des représentants syndicaux, institutionnels, associatifs et des représentants de la société civile, le Directeur Général de l’Agefiph, le directeur Général du FIPHFP, des représentants des associations telles que l’APF, ou Jaccede…

Anne BALTAZAR – Secrétaire Confédérale en charge du Handicap, se félicite du succès rencontré lors de cette 18e Journée Nationale Travail et Handicap FO.

Les différentes thématiques de ces journées sont décidées en commission sur la base de l’actualité, et des sujets forts qui nécessitent une sensibilisation auprès des militants. Ils ont à chaque fois un véritable succès car ils sont en lien avec les attentes du moment des personnes handicapées, en emploi ou non. Ils sont aussi mis en œuvre pour porter les revendications du syndicat et doivent êtres utiles au quotidien pour les adhérents dans le cadre des négociations sociales et collectives.

Le thème général portait sur l’accessibilité. Cette journée a permis de faire un constat alarmant en matière d’accessibilité : l’absence de données statistiques fiables ne nous permet pas aujourd’hui d’en mesurer l’effectivité aussi bien dans les établissements recevant du public que dans les entreprises privées. De plus, les reports successifs de la mise en place des Agendas D’Accessibilité Programmés en ont considérablement ralenti le déploiement. Dans la même veine on constate que les CDCA – qui ont été créés par la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement pour renforcer la participation des personnes à l’élaboration des politiques publiques du handicap et de la vieillesse – sont aussi très en retard dans leur déploiement, ce qui est assez symptomatique.

Que ce soit en matière d’accessibilité au numérique, à la formation professionnelle, aux logements … la prise en compte de ces besoins reste encore à ce jour extrêmement faible. L’accessibilité est à ce jour trop peu … accessible. Dans la fonction publique où FO est très présent, l’accessibilité progresse de manière très inégale. Dans le secteur privé et notamment dans les entreprises, l’accessibilité reste encore en devenir. Anne Baltazar en qualité de présidente de l’Agefiph rappelle qu’il ne faut pas confondre l’aménagement de poste en entreprise – qui peut faire l’objet d’un cofinancement de l’Agefiph – et l’accessibilité à l’entreprise ou de l’entreprise qui relève uniquement de la responsabilité de l’entreprise.

Heureusement que le handicap est une des priorités pour le Gouvernement car il y a fort à faire !

Permettre l’accessibilité dans son ensemble reste un vecteur fondamental pour l’insertion, le maintien dans l’emploi ainsi que l’accompagnement des travailleurs handicapés dans leur emploi. FORCE OUVRIERE considère que le combat qu’elle mène pour défendre les intérêts des travailleurs handicapés est plus que jamais d’actualité. Elle rappelle que le handicap est la 2ème cause de discrimination en France et que le taux de chômage des demandeurs d’emploi handicapés est de 18 % soit le double du taux de chômage tout public.

Pour la Confédération Générale du Travail FORCE OUVRIERE l’ouverture d’une négociation interprofessionnelle sur la question de l’emploi des personnes handicapées demeure une priorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *