Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

Accueil Emploi-Formation et handicap ISTA 49 : Des travailleurs en situation de handicap luttent contre le...

ISTA 49 : Des travailleurs en situation de handicap luttent contre le Covid

Ecouter article


L’ISTA 49 et ses travailleurs en situation de handicap mobilisent leur savoir-faire pour contribuer à la lutte contre le Covid

La crise sanitaire et économique liée au Covid-19 a mis à mal de nombreuses entreprises et établissements, aussi bien en milieu de travail ordinaire qu’en milieu protégé. Malgré cette situation complexe et inattendue, certaines structures ont réussi à s’adapter et même à se rendre particulièrement utiles dans la lutte contre la pandémie. C’est le cas de l’ISTA 49, dont nous avons interviewé la directrice, Catherine Robineau. Ses salariés ont fait de leur savoir-faire une force pour produire les accessoires de protection qui manquaient à tous au début de la crise.

Pouvez-vous nous présenter votre structure et ses activités habituelles ?

L’ISTA 49 est une association de type loi 1901 à but non lucratif. L’objet de l’ISTA est de lutter contre le chômage des personnes handicapées à travers un emploi stable et adapté. Pour se faire, l’ISTA 49 gère deux entreprises adaptées dans le Maine-et-Loire : à Saint-Barthélemy d’Anjou et à Neuillé.

L’ISTA 49 est spécialisée dans la sous-traitance et les services. Avec environ 200 salariés en situation de handicap et une dizaine de métiers, l’ISTA 49 répond et s’adapte à de nombreux projets : métallerie, soudure, travail de l’aluminium, assemblage industriel, peinture industrielle, filerie et câblage électrique, couture industrielle et confection, conditionnement, travaux paysagers, prestations extérieures, mailing, bureautique et gestion de paie.

Qu’est-ce qui a changé pour l’ISTA lorsque la crise sanitaire a commencé ?

Comme je l’indiquais précédemment, l’ISTA 49 est spécialisée dans la sous-traitance, la prestation de services et la mise à disposition de personnels. Or, dans le contexte de crise sanitaire actuelle, nous avons décidé d’utiliser nos compétences internes pour protéger nos salariés. Pour cela, nous avons lancé la fabrication de masques réutilisables, ainsi que des distributeurs de lotion à pédale.
Face à la pénurie de masques, et à la demande de nos clients, nous avons donc commencé la fabrication de ces produits à l’externe. Depuis, les commandes continuent de tomber avec des salariés en situation de handicap très fiers de voir leur produit 100% ISTA vendus, au point d’être eux-mêmes force de vente de leurs produits. Aujourd’hui l’ISTA propose donc des masques réutilisables, homologués pour 50 lavages, et des distributeurs de lotion hydroalcoolique à pédale.

Comment s’est passée la transition au niveau de l’organisation et de l’adaptation des travailleurs de l’ISTA 49 ?

Afin de protéger au mieux les salariés en situation de handicap, les règles sanitaires ont été expliquées et appliquées immédiatement. De nombreux affichages, des rappels oraux, le fait de montrer l’exemple… ont permis une adaptation et une compréhension de la situation plutôt rapide.

L’organisation a été quelque peu bousculée avec l’installation de séparateurs dans les lieux partagés, la mise en place de plusieurs créneaux d’embauche, ainsi que pour la prise des repas et le passage aux vestiaires.

Les masques et les distributeurs de lotion à pédale étant des produits fabriqués en internes, ils sont à la disposition des salariés. Ces produits font aujourd’hui partie de leur quotidien et du nôtre.

Le masque fabriqué par l'ISTA 49
Le masque fabriqué par l’ISTA 49

Le distributeur gel à pédale de l'ISTA 49
Le distributeur gel à pédale de l’ISTA 49

La mise en place de la fabrication de ces nouveaux produits a-t-elle nécessité une formation particulière des salariés ?

Ces nouveaux produits n’ont pas vraiment changé leur activité professionnelle car ils ont continué d’exercer leur savoir-faire existant. Il n’y a pas eu de formations spécifiques étant donné qu’il s’agit de métiers qui faisaient déjà partie de notre savoir-faire à l’ISTA : la couture et la métallerie-soudure, mises à part quelques explications spécifiques aux produits, au départ. Par exemple, l’assemblage et le montage du distributeur, la pose du drapeau français sur le masque, ainsi que la pose des brides et des élastiques, car nos masques sont équipés des deux systèmes… mais cet apprentissage a été très rapide.

Comment ont réagi les travailleurs en apprenant qu’ils allaient fabriquer des masques et des distributeurs de gel, qui plus est à une période où ces éléments manquaient à tout le monde ?

Les opérateurs ont été très contents de se sentir utile face à cette crise et de voir que ces produits, fabriqués par eux-mêmes, plaisaient beaucoup.

C’est d’ailleurs cette satisfaction qui leur a donné envie d’en parler autour d’eux et ainsi de provoquer plusieurs ventes de ces deux produits.

Aujourd’hui comment envisagez-vous la suite ? Allez-vous poursuivre cette nouvelle orientation au sein de l’ISTA 49 ?

Suite à cette crise sanitaire, les règles d’hygiènes vont être maintenues afin de protéger nos travailleurs en situation de handicap.

Nous allons certainement garder en production et en commande nos produits fabriqués durant la crise du Covid-19. Cependant, après avoir vu la fierté de nos opérateurs, nous sommes tout à fait ouverts à continuer de créer et fabriquer des produits 100% ISTA.

Nos clients ont été, comme nous, touchés par la crise sanitaire et cela a eu des répercussions sur l’activité au sein de nos entreprises adaptées. Nous allons continuer de mettre en avant notre savoir-faire afin d’apporter des solutions aux entreprises et les aider à se sortir de cette crise sanitaire.

Aujourd’hui, les entreprises peuvent-elles vous contacter si elles souhaitent vous commander des masques et des distributeurs ? Est-ce que la vente est ouverte sans distinction ou réservée aux entreprises locales ?

Aujourd’hui, nous vendons nos masques et nos distributeurs aux entreprises dès que nous en recevons la demande, de même pour les particuliers, mais avec une commande de 10 masques minimum. Nous pouvons même personnaliser les masques avec des logos pour les entreprises. Nous sommes heureux de pouvoir observer nos masques et nos distributeurs partout, donc nous n’avons pas fixé de limite géographique !

Plus d’informations sur : https://www.ista49.org/

En photo principale : Un salarié qui travaille à la fabrication des distributeurs de gel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

X