Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Intoxication au monoxyde de carbone : Les bons réflexes à connaître

Intoxication au monoxyde de carbone : Les bons réflexes

Les précautions et bons réflexes à adopter pour limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone

Les températures d’hiver se font ressentir et de nombreux foyers ont déjà remis en route leur chauffage. L’occasion pour Lifeaz, start-up de la Tech for Good, de rappeler les dangers de l’intoxication au monoxyde de carbone, qui peut conduire à une hospitalisation voire à un décès.

Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone est d’ailleurs la première cause de mortalité par intoxication en France. Les intoxications liées à ce gaz résultent, le plus souvent, d’un dysfonctionnement des appareils à combustion (chaudière, chauffage d’appoint, poêle, groupe électrogène, cheminée, etc.) et /ou d’un défaut d’aération des locaux où ils sont utilisés.

Face à ces accidents qui sont pour la plupart évitables, Lifeaz lance une rubrique dédiée sur « Everyday Heroes », sa plateforme et application de sensibilisation aux gestes qui sauvent validées par la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris. Lifeaz rappelle sur cette plateforme publique accessible gratuitement les différents gestes qu’il faut adopter si vous soupçonnez une intoxication au monoxyde de carbone :

  • Commencer par aérer le logement en ouvrant les portes et les fenêtres.
  • Éteindre les appareils de chauffage et de cuisine du logement fonctionnant au gaz ou au bois, l’un d’eux est probablement responsable d’un dégagement de monoxyde de carbone.
  • Évacuer rapidement le bâtiment pour éviter d’inhaler encore plus de monoxyde de carbone. Ne pas rester dans la cage d’escalier et si besoin mettre la victime au repos
  • Alerter les secours en appelant le 18 et appliquer leurs consignes.

Enfin, pour éviter que la situation ne se reproduise et pour limiter au maximum les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, il faut veiller à installer un détecteur de monoxyde de carbone et à vérifier ou faire vérifier régulièrement les appareils de chauffage, idéalement une fois chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.