Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilPolitiques et handicap : annonces gouvernementales, droits ...Incontinence urinaire : Une pétition pour obtenir une TVA réduite

Incontinence urinaire : Une pétition pour obtenir une TVA réduite

Ecouter article


Parce qu’il s’agit d’une dépense importante pour les personnes qui en achètent, Cyril Haëntjens, aidant familial, a décidé de lancer une pétition pour demander la baisse de la TVA sur les protections pour l’incontinence urinaire. Il souhaite interpeller les parlementaires sur ce sujet.

L’incontinence urinaire est une pathologie se manifestant par la perte accidentelle et incontrôlée d’urine. Elle concernerait entre 3 et 7 millions de Français, majoritairement des personnes âgées. D’après un sondage réalisé en 2019 par l’IFOP, 13 % des personnes âgées de 64 à 74 ans et près du quart des plus de 75 ans déclarent en souffrir dans leur vie quotidienne. Mis à part la rééducation, des médicaments et la chirurgie, acheter des protections palliatives absorbantes reste une des solutions.

Un prix d’achat trop élevé

Même si les protections pour l’incontinence urinaire font partie des produits de première nécessité, elles ne sont pas prises en charge par l’Assurance-maladie. De plus, leur TVA est fixée à 20 %. Un achat pour cinq protections par jour pendant un mois correspond à une dépense d’environ 150 euros. Une charge importante dans le revenu total des séniors, dont la pension de retraite s’élève à 1091 euros en moyenne. Les personnes les plus précaires sont alors obligées de faire des choix de priorités dans leurs dépenses, parfois au dépens de produits alimentaires. D’autres se sentent obligées de porter leurs protections plus longtemps voire même les fabriquer elles-mêmes avec, par exemple, des serviettes de toilette ou du papier hygiénique. Une mauvaise idée puisque cela augmente les risques de maladies, infections bactériennes et mycosiques.

Demander une action concrète du Parlement

Pendant 35 ans, Cyril Haëntjens, aidant familial entrepreneur, travaille dans la distribution internationale de produits de santé. Par ses activités, il revend souvent des protections pour l’incontinence urinaire. Au vu du prix élevé de ces dernières, il a décidé, depuis 2016, d’agir face à ce qui est, selon lui, une injustice. Il a donc lancé une pétition nationale en ligne dans laquelle il demande aux parlementaires d’abaisser la TVA sur ces produits à 5,5 %, le même taux que pour les protections hygiéniques féminines par exemple.

“En tant qu’aidant comme des millions de personnes, j’ai connu la réalité de nos seniors contraints au choix, aussi injuste que dégradant, de trancher entre se changer ou manger”, commente Cyril Haëntjens. Ses actions pour changer les choses sont soutenues par l’Association d’Aide aux Personnes Incontinentes (AAPI), le Club Ensemble pour Bien Vieillir et le collectif Georgette Sand.

Sensibiliser sur l’incontinence urinaire

Au travers de cette pétition, l’aidant familial souhaite faire connaître l’incontinence urinaire auprès des parlementaires et leur montrer que cela peut devenir un réel handicap dans la vie des personnes qui en souffrent. Il peut même s’agir d’une situation honteuse et tabou qui peut entraîner l’isolement voire la dépression. Avec le maximum de signatures possible, Cyril Haëntjens présentera son combat en octobre prochain, en même temps que le Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2022.

Pour en savoir pour sur la pétition, rendez-vous sur le site change.org.

Camille Romand

X