Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilEmploi-Formation et handicapInclusion au travail l'Agefiph publie son tableau de bord

Inclusion au travail l’Agefiph publie son tableau de bord

Ecouter article


Le tableau de bord national de l’Agefiph montre que l’inclusion au travail reste une nécessité pour faire face à la crise.

Du 16 au 20 novembre prochain, la SEEPH est l’occasion de faire un point sur l’impact de la crise sur l’emploi des personnes handicapées, et de discuter des perspectives et solutions à mettre en œuvre pour améliorer l’inclusion au travail.

L’emploi des personnes en situation de handicap est fortement menacé par la crise sanitaire et économique actuelle. Au cours du premier semestre 2020 les personnes en situation de handicap ont été plutôt épargnées.  En effet le nombre total de demandeurs d’emploi a progressé de 5% alors que le nombre de Bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE) sans emploi a baissé de presque 3%. Toutefois, ces évolutions masquent une réalité plus contrastée : l’insertion et la reprise d’emploi des personnes handicapées restent difficiles. En effet, les flux de sortie du chômage ont fortement diminué pour cette population.

De plus, les demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’obligation d’emploi (DEBOE) sont pénalisés par  leurs traditionnelles difficultés d’insertion qui sont notamment

  • un âge élevé : près de 250 000, soit 50 %, sont âgés de 50 ans ou plus (contre 26 % pour l’ensemble des publics),
  • un faible niveau de formation : seuls 177 000, soit 36%, ont un niveau supérieur ou égal au bac (contre 53% pour l’ensemble des publics), 20% niveau égal au CAP et 37% ont un très faible niveau de qualification.
  • un chômage de longue durée : à fin juin 2020, 61 % des demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’obligation d’emploi sont en chômage de longue durée et 127 000, soit plus d’un DEBOE sur quatre, sont inscrits depuis plus de trois ans, leur nombre continuant à augmenter. L’ancienneté moyenne d’inscription est de 883 jours pour une personne handicapée, soit 215 jours de plus que pour l’ensemble des publics.
  • Il est à noter qu’environ 25% des demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’obligation d’emploi sont bénéficiaires de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH), soit 124 000.

 L’emploi accompagné
L’emploi accompagné est un dispositif d’appui pour les personnes en situation de handicap destiné à leur permettre d’obtenir et de garder un emploi rémunéré sur le marché du travail. Sa mise en œuvre comprend un soutien à l’insertion professionnelle et un accompagnement médico-social du salarié. Elle comprend également un appui et un accompagnement de l’employeur, public ou privé. Fin juin 2020, près de 3000 personnes handicapées sont accompagnées dans le cadre du dispositif.

Si les personnes handicapées ont été relativement épargnées au 1er semestre par la hausse du nombre de demandeurs d’emploi…elles sont à fin juin 2020, 493 156 inscrites à Pôle emploi en catégories A-B-C. Cela  représente 8,2 % de l’ensemble des demandeurs d’emploi.  En 2019 nous comptions 2,7 millions de personne handicapées bénéficiaires d’une reconnaissance administrative du handicap dont la moitié sont des femmes.
Les amortisseurs sociaux mis en place par le gouvernement, confortés par l’Agefiph, ont permis de préserver dans cette phase l’emploi des personnes en situation de handicap (activité partielle, arrêt maladie des personnes vulnérables, développement du télétravail, mesures de soutien à l’activité professionnelle…). Sur un an, le nombre de personnes handicapées en recherche d’emploi a d’ailleurs diminué dans la quasi-totalité des régions. La baisse est de 3 % au niveau national, soit 14 000 demandeurs de moins, alors qu’on enregistre une augmentation de 5 % pour l’ensemble des publics.  Les reprises d’emploi déclarées à Pôle emploi ont quant à elles diminué de 30 % au 1er semestre 2020 (-21 % pour le tout public) par rapport au  1er semestre 2019. La baisse des recrutements est également visible dans l’activité des Cap emploi avec une baisse de 19 % en un an. Cette baisse concerne les employeurs publics comme les employeurs privés. Elle est encore plus accentuée pour les contrats de plus de 3 mois (-28 %).

Si la fin d’année 2019 et les tous premiers mois de 2020 laissaient espérer une amélioration sur le front de l’emploi des personnes en situation de handicap, la dégradation de la situation économique liée à la crise sanitaire fait craindre un reflux inédit en leur défaveur dès le second semestre 2020. C’est pourquoi, dans ce contexte, tous les acteurs de la politique de l’emploi se mobilisent pour prévenir et contenir la situation, soutenir l’emploi et les employeurs.

Par ailleurs, selon une récente étude réalisée par l’Ifop et l’Agefiph, les personnes en situation de handicap ont vu, depuis le début de la crise sanitaire, leur état de santé physique et psychologique se dégrader.
C’est pourquoi, dans ce contexte, tous les acteurs de la politique de l’emploi et du handicap se mobilisent pour prévenir et limiter les effets de la crise économique et sociale, et soutenir l’emploi des personnes handicapées ainsi que leurs employeurs.

Les actions de l’Agefiph
La mission de l’Agefiph développe des mesures en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. En 2020, elle a mobilisé 40 millions d’euros pour financer des mesures exceptionnelles destinées aux entreprises et aux professionnels handicapés, qu’ils soient salariés ou indépendants. Ces mesures financent notamment la mise en place du télétravail, sécurisent les déplacements professionnels ou l’emploi de personnes en situation de handicap malgré le contexte, facilitent la poursuite des formations à domicile ou l’embauche d’apprentis ou d‘alternant et soutiennent les entrepreneurs en situation de handicap. Elles sont complémentaires des aides de l’Etat, notamment de la prime à l’embauche, et des aides au recrutement en alternance.

Pour réfléchir et agir sur l’ensemble des questions posées par l’emploi et le handicap, et trouver des solutions concrètes, l’Agefiph a ouvert avec les principaux acteurs de l’emploi et handicap une plateforme de débats en ligne. Cette consultation se poursuit pendant le confinement : à partir du 9 novembre une quarantaine de propositions, issue des plus de 500 contributions déposées seront soumises au vote des personnes en situation de handicap, des employeurs publics et privés et des acteurs de la formation, de la santé au travail et de l’emploi.

Retrouvez les publications de l’Observatoire de l’emploi et du handicap sur :
agefiph.fr/centre-de-ressources

A lire aussi :
Duo Day : Une édition digitale pour s’adapter à la crise sanitaire
Semaine pour l’emploi des personnes handicapées : Nouvelle édition
Cheops le réseau des Cap Emploi livre ses chiffres sur l’emploi

Derniers articles

X