Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilVos droitsInceste et handicap : L’association FDFA lance une enquête en ligne

Inceste et handicap : L’association FDFA lance une enquête en ligne

Recueillir des signalements et témoignages anonymes sur la question de l’inceste et du handicap : tel est l’objectif de l’enquête en ligne lancée par l’association FDFA et plus particulièrement tournée vers les femmes et filles en situation de handicap.

Ecouter article


L’association FDFA lance une enquête en ligne pour recueillir des signalements et témoignages anonymes sur la question de l’inceste et du handicap.

L’association FDFA – Femmes pour le dire, femmes pour agir – lance une grande enquête anonyme en ligne sur les situations d’inceste vécues par les personnes en situation de handicap et plus particulièrement les filles et femmes handicapées.

Elle s’adresse aux personnes en situation de handicap ayant été victimes d’inceste, ou à leurs proches, souhaitant contribuer à la recherche sur ce sujet. Ainsi « #IncesteHandicap : l’enquête » aborde dans un questionnaire court, à remplir en 10 minutes, le thème des violences incestueuses. À travers cette étude, FDFA souhaite établir un « état des lieux » qualitatif et quantitatif sur les violences incestueuses dont peuvent être victimes les personnes handicapées.

Pas encore de chiffres sur les personnes en situation de handicap victimes d’inceste

« Selon l’association Face à l’inceste, 1 Français sur 10 se dit victime d’inceste. Le Conseil européen détaille ce chiffre en constatant qu’il s’agirait d’1 fille sur 5 et d’1 garçon sur 13. Or, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), un enfant handicapé a 2,9 fois plus de risques d’être victime de violences sexuelles qu’un enfant non-porteur de handicap, rapportent les membres de l’association FDFA. Et s’il s’agit d’un handicap mental, le risque est même 4,6 fois plus élevé. Cependant, il n’existe pas encore de chiffres sur les personnes handicapées victimes d’inceste ».

Des permanences d’écoute téléphonique et un site internet pour demander de l’aide

Depuis 2003, l’association FDFA se bat par tous les moyens pour défendre la place des femmes handicapées dans la société, quel que soit leur handicap. Elle anime des permanences d’écoute téléphonique ainsi que le site https://ecoute-violences-femmes-handicapees.fr/ afin de venir en aide aux femmes handicapées en détresse du fait de violences ou maltraitances, qu’elles soient physiques ou psychologiques. Pour demander de l’aide ou dénoncer une situation de violence, vous pouvez contacter l’association à ce numéro : 01 40 47 06 06.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

X