Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Enfants et handicap

IME : L’association Vivre et devenir accueille 1300 résidents

IME géré par l'association Vivre et devenir : Rencontre avec Christophe Douesneau directeur de l'association

Marie-Auxiliatrice, un IME modèle porté par l’association Vivre et devenir

Gros plan sur une association remarquable : « Vivre et devenir ». Son histoire comme ses actions méritent d’être mises en valeur. Nous vous la présentons ici en nous appuyant sur le témoignage de Christophe Douesneau, directeur général de l’association, qui s’est entretenu avec nous au sujet des établissements gérés par Vivre et devenir (IME, MAS°.

L’association « Vivre et devenir » est centenaire, elle gère une vingtaine d’établissements dans le champ de la santé, du médico-social et du social, qui interviennent principalement auprès de personnes et d’enfants handicapés. Ils accueillent environs 1300 résidents pour 1200 salariés. Au-delà des établissements, nous portons un certain nombre de dispositifs innovants tels que le dispositif intégré pour suivre des personnes atteintes de troubles du spectre de l’autisme, mais aussi des pratiques participatives qui réunissent les équipes, les familles et les résidents, afin de répondre aux besoins émergents dans et hors du champ des établissements.

Dans ce paysage, nous aimerions vous présenter aujourd’hui l’IME Marie-Auxiliatrice, ouvert en 1964 à Draveil et qui fut l’un des premiers établissements spécialisés dans le handicap des enfants. Pour permettre à l’IME de toujours apporter une réponse adaptée aux besoins des enfants, Vivre et Devenir a initié en 2016 un vaste projet de construction d’un nouveau bâtiment sur site entièrement réalisé selon les normes HQE. Il proposera plus de 6000 m2 entièrement adaptés aux besoins des enfants polyhandicapés et atteints de troubles autistiques, selon les dernières recommandations, pour un accompagnement personnalisé et innovant. Le déménagement est prévu en septembre 2018. Ce projet a été rendu possible grâce au soutien de nombreux partenaires publics et privés tels que l’ARS Île-de-France, la Région Île-de-France, la Fondation Bettencourt Schueller et le Comité national Coordination Action Handicap (CCAH). Les besoins de prise en charge des enfants autistes sont de plus en plus importants d’où l’ouverture de l’établissement à ces personnes, en plus des enfants en situation de polyhandicap. L’IME, bien que spécialisé sur un handicap très lourd, est ouvert sur l’extérieur avec de nombreux projets, notamment liés à la culture ou à la participation des personnes. Il vient d’obtenir le label sur le droit des usagers dans la santé, délivré par l’ARS. C’est le fruit du travail des équipes depuis de nombreuses années.

Si de gros travaux ont été engagés, c’est parce que la partie patrimoniale n’était plus adaptée aux attentes et aux normes actuelles. Il fallait un nouveau plateau technique afin de répondre aux attentes des familles, des résidents et des équipes, qu’il s’agisse d’internat, d’accueil de jour, des équipements techniques et sportifs, jusqu’aux dispositifs d’ouverture précédemment évoqués. Chez nous, les familles se retrouvent aussi  régulièrement avec les équipes d’accompagnement et les résidents pour faire un point, c’est très participatif.

L’association Vivre et devenir a lancé en parallèle le projet d’aménager une aire de jeux extérieure adaptée aux besoins des enfants en situation de polyhandicap et d’autisme sévère. Cette aire vise à favoriser leur épanouissement psychomoteur et les échanges sociaux. Cet espace extérieur ludique doit répondre aux normes les plus exigeantes en termes de conditions de sécurité. Afin de construire cette aire de jeux, Vivre et devenir fait un appel à la générosité publique. Particuliers, entreprises, fondations, chacun peut aider à mener à bien ce projet indispensable pour le bien-être des enfants.

Afin de trouver des fonds pour soutenir ce projet, Vivre et devenir a organisé le 26 mai  la Première édition de la course/ marche solidaire l’Auxilium à Draveil (Essonne) ! Un moment solidaire et sportif pour faire se rencontrer des personnes avec et sans handicap grâce aux joëlettes, qui permettent aux enfants en situation de polyhandicap de participer à la course.

Cette première édition fut un succès, un grand moment de convivialité et de partage. Tout le personnel de l’établissement comme celui d’autres établissements ont participé avec un véritable engagement, les familles des enfants sont venues courir comme des habitants de Draveil. À noter aussi, que la course a été co-organisée avec l’association « Courir pour Marie » qui depuis 2014, participe à des courses sous les couleurs de l’IME, afin de faire connaître l’établissement et susciter la collecte de dons.
Plus d’infos sur : www.courirpourmarie.fr et www.vivre-devenir.fr/

En photo : Christophe Douesneau, Directeur général de l’association Vivre et devenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site