Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

“Homeland” et bipolarité : comment parler handicap avec votre employeur

Les fictions sont parfois un bon moyen d’évoquer la réalité, surtout quand elles abordent le handicap au travail. Comparatif fiction-réalité avec la série Homeland.

 

 

Avertissement: cet article parle de la série Homeland et pourrait vous révéler des moments-clés de l’intrigue.

 

 

La série télévisée « Homeland » relate le retour aux Etats-Unis de Brody, soldat porté disparu depuis 8 ans lors d’une opération en Irak et kidnappé par une organisation terroriste. Accueilli comme un héros aux Etats-Unis, il éveille cependant les soupçons de Carrie Mathison, brillant agent de la CIA, persuadée qu’il a rejoint le camp ennemi et prépare un attentat contre son pays. Seule contre tous et déterminée à prouver qu’elle a raison, Carrie porte également un lourd secret: elle est bipolaire.

 

Homeland est bien entendu une fiction et le cas de Carrie Mathison peut sembler extrême. Il ne s’agit pas ici de faire une analogie (sauf peut-être si vous êtes à la fois bipolaire, agent de la CIA, fan de jazz et de vin blanc) mais, comme à notre habitude, de partir de la série comme base de réflexion sur le handicap en entreprise. Nos conseils en 10 points.

 

Cacher sa différence à son employeur: une conduite qui peut s’avérer risquée

 

La fiction: Carrie prend un traitement. Malgré des conditions de travail psychologiquement risquées compte tenu de son handicap, elle est convaincue qu’elle peut gérer la situation sans en parler autour d’elle. Semblant être celle à qui tout réussi, Carrie Mathison perd néanmoins le contrôle de sa maladie. La sanction est, dans son cas, extrême: victime d’une crise devant ses supérieurs, elle perd toute crédibilité et est suspendue de ses fonctions, semblant inapte à exercer son poste.

 

La réalité:

  • Aménager techniquement ou humainement un poste de travail suppose que vous en parliez à votre employeur. Certains candidats craignent d’évoquer le problème par peur ou par complexe. Cela permet pourtant à votre employeur d’anticiper les aides possibles de la part de diverses structures, et au salarié de bénéficier d’un confort de travail qui impactera nécessairement sa performance.
  • Parler de son handicap ouvre ainsi la voie à une meilleure compréhension de vos besoins et de ce qui constitue votre différence. Cela peut même donner l’exemple à des salariés qui refusaient de se faire connaître jusque-là. Travailler dans de bonnes conditions est un gage de performance et d’épanouissement sur le long terme.

Aménagement = performance

La fiction: Carrie est finalement rappelée par son employeur, qui a besoin de ses compétences. Davantage encadrée du fait de la déclaration de son handicap, elle prouve en situation combien elle est indispensable et brillante.

 

La réalité:

  • Demander un aménagement vous permet de travailler dans les mêmes conditions que les autres salariés. La loi est très claire sur ce point:l’aménagement de poste ne doit pas apporter un plus au salarié mais lui permettre de travailler normalement. Travailler dans des conditions adaptées vous permet d’être au maximum de vos capacités.
  • Plutôt que d’en arriver à une situation tendue, il est préférable d’annoncer tout de suite la nécessité d’aménager votre poste afin que vous puissiez travailler dans des conditions optimales et ainsi donner le meilleur de vous-même.

Quand et comment aborder la nécessité d’aménager votre poste ?

Refuser de parler de ses aménagements de poste et travailler sans ces derniers peut s’avérer être une conduite risquée et contre-productive sur le long terme. Mieux vaut donc aborder rapidement le sujet.

Trouver un candidat doté des compétences demandées peut se révéler être une tâche plutôt aisée sur certains postes. Cependant, si certaines candidatures semblent idéales sur le papier, il est moins évident de dénicher la perle rare qui aura le savoir-être et l’état d’esprit que recherche l’entreprise. Lorsqu’un employeur trouve cette perle, il est souvent ouvert à la discussion concernant les conditions de travail.

 

Trois choses à savoir :

 

  • De nombreuses aides pour l’employeur existent pour alléger la charge financière que pourrait constituer votre aménagement de poste.
  • Vous permettez à l’employeur de recruter quelqu’un de talentueux et faisant partie de la diversité, un axe parfois très investi dans les entreprises. Si annoncer son handicap peut avoir un effet positif, nous ne vous rappellerons jamais assez que ce sont vos compétences qui font la différence. Pas votre handicap!
  • La diversité est une des grandes préoccupations actuelles dans les organisations: les entreprises font maintenant le lien entre diversité et performance. La diversité est en effet source d’une plus grande adaptation d’une équipe.

 

Aborder le sujet en entretien

 

Débutez l’entretien sous l’angle de votre potentiel: Une fois vos compétences, votre projet professionnel et son adéquation avec l’entreprise abordés, vous devez parler des aménagements de poste qui vous sont nécessaires. En aucun cas vous ne devrez ouvrir la conversation avec ces derniers, ni même en parlant de votre handicap, encore moins des moindres détails de votre pathologie. Les compétences d’abord!

Venez avec une solution: Comme pour tout autre challenge, l’employeur vous sera reconnaissant d’avoir fait quelques recherches concernant les aides auxquelles il pourrait avoir droit ou encore si vous proposez par vous-même des pistes pour faciliter votre quotidien en impactant au minimum le fonctionnement de l’entreprise. N’hésitez pas à dialoguer plutôt qu’imposer car votre recruteur aura peut-être une idée à laquelle vous n’avez pas pensé.

Démontrez que votre aménagement de poste est un gage de votre performance:L’employeur peut, en toute bonne foi, avoir des difficultés à percevoir en quoi l’aménagement de poste que vous demandez est lié à votre handicap et peut compenser celui-ci. Démontrez en quoi il s’agit d’une compensation et non d’un luxe supplémentaire. Prenez des exemples dans votre vie professionnelle ou quotidienne, sans jamais dire de mal de vos anciens employeurs, ce qui serait doublement mal perçu en l’espèce.

 

Inspirez nos lecteurs et racontez-nous comment vous avez abordé la question de vos aménagements lors de votre entretien d’embauche !

 

 

Cet article a été écrit avec la collaboration de la mission handicap d’Amallia, acteur du logement solidaire engagé dans une démarche en faveur de la diversité tant pour le recrutement de ses salariés que pour leur maintien dans l’emploi.

 

 

 

 

Contribution talenteo.frTalentéo est un acteur actif et différent du recrutement innovant. Sa vocation : faciliter la rencontre entre entreprises et professionnels en situation de handicap. Un seul leitmotiv : « Tous les talents accessibles ». Premier blog emploi et handicap en France, Talenteo.fr est devenu en juin 2013 le premier RS pro du handicap et de l emploi.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *