Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilRessources et vie quotidienneMinima sociaux et handicap une situation inquiétante

Minima sociaux et handicap une situation inquiétante

Les personnes en situation de handicap qui perçoivent les minima sociaux sont beaucoup plus exposées à la pauvreté que la majorité des  personnes en situation de handicap et bien plus encore que les bénéficiaires des minima sociaux sans handicap

Ecouter article


Un regard inquiétant sur les bénéficiaires de minima sociaux en situation de handicap

Selon une étude de la DREES à fin 2018, 28 % des bénéficiaires de minima sociaux, hormis ceux qui résident dans des établissements spécialisés, sont considérés comme « handicapés » au sens de l’indicateur GALI (Global Activity Limitation Indicator), et ceci contre 9 % dans la population générale.

47 % des bénéficiaires de minima sociaux en situation de handicap perçoivent la plupart du temps aussi l’allocation aux adultes handicapés (AAH) , mais 15 % d’entre ne perçoivent que le minimum vieillesse, 32 % d’entre eux sont bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) et 8 % de l’allocation solidarité spécifique.

Ces bénéficiaires « handicapés » ont en moyenne des conditions de vie dégradées par rapport aux personnes en situation de handicap dans la population générale et surtout par rapport aux bénéficiaires de minima sociaux qui ne sont pas en situation de handicap. Ils sont plus nombreux à être exposés à la pauvreté en conditions de vie, qui se traduisent le plus souvent par des restrictions de consommation. Fait aussi alarmant, leur état de santé est moins bon et leurs relations sociales moins intenses.

Pour découvrir et comprendre ce que les rouages de ce phénomène et ses conséquences, nos vous invitons à télécharger l’étude de la DREES en cliquant sur ce lien: minimas sociaux et handicap septembre 2021

À propos de la DREES
La Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DREES) fait partie avec l’Insee et les autres services statistiques ministériels du service statistique public (SSP). Son rôle est de fournir des informations fiables et des analyses dans les domaines du social et de la santé. L’action de la DREES s’appuie, depuis plus de 20 ans, sur un engagement déontologique dont les principes, codifiés et partagés au niveau européen, sont l’indépendance professionnelle, l’engagement sur la qualité, le respect du secret statistique, l’impartialité et l’objectivité. La DREES est aussi un service statistique ministériel dont la mission prioritaire est d’accompagner et d’évaluer les politiques publiques sociales et sanitaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

X