Partager, , Google Plus, Pinterest,

Ecouter avec Readspeaker

Posted in:

Accessibilité et handicap

Handicap et numérique au Royaume-Uni : Tour d’horizon

Handicap et numérique au Royaume-Uni Jean-Christophe Verro

Handicap et numérique au Royaume-Uni : la chronique de Jean-Christophe Verro

Par Jean-Christophe Verro. Le numérique est très développé en Grande Bretagne. Le gouvernement soutient le déploiement de la fibre très haut débit sur tout le territoire. Les services publics proposent maintenant tous leurs services en ligne et communiquent beaucoup par email. L’accès aux sites internet gouvernementaux (tous en .gov.uk) est ouvert à tous les types de handicaps.

Ceux-ci sont développés pour être compatibles avec tous les outils informatiques, tels que les récents lecteurs d’écran (JAWS, NVDA, VoiceOver), mais également les loupes d’écran sur tout système d’exploitation (OS), telle que la loupe ZoomText, ou encore les logiciels de reconnaissance vocale (comme Dragon Naturally Speaking).

Tous les besoins pour différents supports peuvent également être demandés.

Cette version numérique des services publics facilite la vie, plus besoin de se déplacer en personne à un guichet ou à la poste (par exemple j’ai mis à jour et renouvellé ma demande d’allocation handicapés, refait une de demande de badge de stationnement handicapé à l’expiration de mon badge, déposé une réclamation contre les services sociaux, envoyé des documents au greffe du tribunal pour ouvrir un dossier, entre autres).

Le gouvernement considère que l’inclusion numérique pour les personnes handicapées profite à tous. En effet, l’inclusion numérique concerne l’accès à l’information et finalement l’accès à la prise de décision, permettant ainsi une plus grande autonomie.

Le Royaume-Uni considère que le numérique est la nouvelle révolution industrielle, qui va non seulement prendre place dans les usines mais également dans les foyers des particuliers.

À ce titre, l’association caritative Disability Rights UK a lancé un projet nomme « In the Making », en association avec plusieurs universités (notamment Salford et Dundee) dont le but est de voir émerger des personnes handicapées comme des leaders dans les possibilités offertes par les nouvelles technologies numériques, en particulier l’impression 3D.

L’idée est que les personnes handicapées sont les mieux à même de savoir quels sont leurs besoins. Ainsi il faut les soutenir dans l’acquisition de compétences leur permettant de concevoir des solutions pour surmonter leurs propres obstacles, débouchant ainsi sur des prototypes ayant vocation à être commercialisés pour les autres.

Egalement, les achats en ligne sont très développés en Grande Bretagne. Vous pouvez renvoyer votre achat si celui-ci ne vous convient pas très facilement, et en moyenne sous deux mois. Les sites en ligne font tout pour faciliter vos retours et utilisent souvent des services de livraison qui permettent un ramassage à domicile. Un service très utile lors ce que vous êtes coincés à la maison.

Enfin sur une note plus personnelle, dans la branche dans laquelle je travaille (le marketing digital), il est courant de bénéficier d’une grande flexibilité, permettant d’accommoder un handicap, dans la mesure où pour accomplir notre travail nous avons juste besoin d’un ordinateur et d’une connexion internet.

Sur les différents postes que j’ai occupé ces 5 dernières années, j’ai ainsi pu bénéficier (et je bénéficie encore) de cette flexibilité offerte par le numérique (flexibilité des horaire, travail à temps partiel, ou encore télétravail).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site