Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilMode, beauté et handicapHandicap et mode : Une créatrice de mode inclusive engagée

Handicap et mode : Une créatrice de mode inclusive engagée

Découvrez l’initiative de Vongai N. Ruzive, créatrice de mode inclusive, qui s’engage, avec le soutien de Miss Handi Normandie 2021, pour ouvrir davantage la mode au handicap.

Ecouter article

Vongai N. Ruzive, créatrice de mode inclusive, ou inclusive fashion designer, s’engage, avec le soutien d’une Miss, pour ouvrir davantage la mode au handicap.

Par Mylan Douthe. Notre pays compte aujourd’hui près de 12 millions de personnes en situation de handicap, dont plus de 850 000 sont à mobilité réduite selon l’INSEE. À l’échelle mondiale, cela signifie qu’environ 15% de la population se trouverait en situation de handicap. La loi du 11 février 2005 est venue, rappelons le ici, poser le principe de non-discrimination. Pourtant, plus de 15 ans après cette grande loi, ses principes se heurtent encore à l’efficience, notamment dans le domaine de la mode. Rares sont les vêtements qui sont réellement adaptés à tous et qui permettent de concilier handicap et mode.

Une situation à laquelle, Vongai N. Ruzive, créatrice de mode inclusive, a courageusement choisi de remédier en lançant, en mars 2020, la société de création de vêtements adaptés Von Ruz, après être passée par la Fashion Week de Paris, en 2019.

Des clichés avec Miss Handi Normandie

Profitant d’un déplacement dans la capitale Française, le samedi 20 novembre 2021, Vongai N. Ruzive a demandé à Marion Legac Padox, élue récemment Miss Handi Normandie 2021, de prendre la pose avec ses collections, qui seront prochainement proposées à la vente.

La couturière a déjà transformé de nombreux vêtements (pantalon, veste…). Elle souhaite vraiment s’adapter au plus grand nombre pour soulager au mieux chaque personne en situation de handicap et lui permettre de se sentir bien dans son corps, à la mode, de sortir, voir du monde, et profiter de la vie, en somme.

« Ce qui me tient à cœur, c’est la création et l’adaptation de vêtements pour personnes à mobilité réduite », explique ainsi l’américaine dans un français parfaitement compréhensible.

Donner une plus grande liberté de choix aux personnes en situation de handicap

La démarche est, convenons-en collectivement, tout à fait vertueuse, car il est souvent proposé aux personnes en situation de handicap de porter, « tout simplement », des vêtements plus grands, et d’accepter, une fois encore que le handicap vienne entraver la liberté de choix, pourtant corollaire de la dignité humaine. Mais il est bien sûr grandement préférable d’adapter les vêtements, pour la personne elle-même, comme pour ses aidants.

« Je propose une ouverture avec un système de fermeture éclair sur la manche pour une veste, de manière à mettre le vêtement sans devoir forcer sur les membres supérieurs, précise Vongai N. Ruzive. Autre astuce : Pour un pantalon, on peut créer une ouverture avec des boutons clips. Tout est adaptable. Je puise mes idées grâce à l’expertise d’usage et l’échange de bonnes pratiques, la preuve ce soir avec Marion ! Toutes les personnes en situation de handicap qui le souhaitent peuvent faire appel à mes services. C’est à la mode de s’adapter aux gens, pas l’inverse. Tout le monde doit y avoir accès. Et les créateurs ont un rôle à jouer, cela fait partie de l’ADN de la création d’oser ».

Ainsi, pour les besoins de la nouvelle collection de la designer, la Miss Régionale a posé hors de son fauteuil. Un défi relevé haut la main et salué par Vongai elle-même.

Marion, qui a voulu « dédier ce moment à toutes les femmes en situation de handicap qui se sentent invisibles au quotidien », était justement accompagnée, lors de ce shooting parisien, par une maquilleuse elle-même en situation de handicap et engagée, Alice Fort.

Une équipe qui visiblement n’est pas près de se quitter, puisque Alice sera, à la demande de la Miss, de nouveau présente pour maquiller Marion lors de l’élection de Miss Handi France, en mars 2022. « Le handicap souffre encore d’une mauvaise image mais en tant que femme et en situation de handicap, je suis contente de voir que, grâce à des modèles comme Marion, cela se décoince et je suis fier de pouvoir contribuer à cette dynamique », a commenté Alice Fort.

De cette manière, la représentation du handicap fait progressivement des avancées devant l’objectif des photographes de mode.

Doit-on en déduire que cela va déboucher sur une vraie prise en compte par les marques dans leur processus créatif ? C’est en tout cas tout le combat que partagent ces trois femmes de convictions, Vongai N. Ruzive, Marion Legac Padox et Alice Fort.

En photo : Marion Legac Padox, élue récemment Miss Handi Normandie 2021, et Vongai N. Ruzive, créatrice de mode inclusive.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

X