Partager, , Google Plus, Pinterest,

Imprimer

Posted in:

Handicap et élections : Macron et Le Pen qualifiés

Handicap et élections le programme des candidats

Emmanuel Macron et Marine Le Pen : Leur programme handicap et élections

Cela ne vous a certainement pas échappé : Les deux candidats qualifiés pour le second tour des élections présidentielles sont Emmanuel Macron avec 23,75% des suffrages exprimés, et Marine Le Pen avec 21,53% des suffrages exprimés (résultats provisoires à 10h le 24.04.2017). Ce second tour aura lieu le dimanche 7 mai 2017. Dans ce cadre, nous vous proposons un petit rappel des propositions formulées par chacun de ces deux candidats sur le sujet handicap et élections.

Handicap et élections : Les propositions d’Emmanuel Macron

Accessibilité
Donner la priorité à l’accessibilité des transports publics et de la voirie.
Accompagner les collectivités locales pour qu’elles fournissent une solution d’accessibilité à leurs habitants.
Investir pour faciliter l’accessibilité numérique. Nous créerons une plateforme numérique collaborative pour généraliser des bonnes pratiques locales.

Vie au quotidien
– Réduire la pauvreté des personnes en situation de handicap en portant l’allocation aux adultes handicapés (AAH), pour une personne seule au-delà de 900 par mois.
– Adapter le fonctionnement des établissements et services médico-sociaux aux besoins en instaurant des évaluations systématiques de la satisfaction dans les établissements médico-sociaux. Adapter les règles de tarification pour permettre une réponse individualisée et le maintien du lien avec les familles.
– Faciliter l’accès au logement social ou inclusif. Les bailleurs sociaux devront identifier les logements adaptés pour les personnes handicapées et les personnes vieillissantes de leur parc, et rendre cette liste transparente. Ils devront proposer des solutions de relogement aux personnes handicapées et vieillissantes dont le logement social n’est plus adapté, ou bien faire des travaux dans ces logements (par exemple changer une baignoire en douche, adapter le mobilier de la cuisine).

Scolarisation
– Encourager la scolarisation en milieu ordinaire des nombreux enfants aujourd’hui sans solution scolaire.
– Donner accès à un(e) auxiliaire de vie scolaire à tous les enfants en situation de handicap qui en ont besoin pour avoir une scolarité comme les autres.
– Améliorer le parcours des jeunes permettant l’accès aux diplômes, notamment au travers des adaptations numériques.
– Améliorer la vie des personnes handicapées autour de l’école, par exemple en assurant une meilleure accessibilité des activités de loisirs périscolaires, en organisant des séjours de vacances dédiés ou mixtes.

Emploi
– Lutte contre la discrimination, développement d’opérations de contrôles aléatoires et imprévues à grande échelle. Mobilisation des partenaires sociaux.
– Développement d’initiatives de tutorat dans l’entreprise.
– Encouragement des expérimentations tripartites (Pôle Emploi/associations/organismes de formation) pour favoriser l’insertion et la réinsertion des travailleurs handicapés.

Pour consulter l’ensemble des propositions d’Emmanuel Macron sur le thème handicap et élections, consultez ici notre article dédié.

Handicap et élections : Les proposition de Marine Le Pen

Accessibilité
Comme je l’ai déjà dit, les personnes en situation de handicap sont des citoyens à part entière, ils doivent pouvoir avoir accès aux services publics, et à la vie quotidienne. Ainsi, la mise en conformité des établissements recevant du public doit être accélérée, car cela a assez duré. Je plaide pour une société inclusive, dans laquelle chacun doit trouver sa place et pouvoir s’épanouir quel que soit son état de santé.

Scolarité
Les personnes en situation de handicap ne sont pas des sous-citoyens, il est essentiel qu’ils aient un accès au service public égal à celui dont jouissent les personnes en bonne santé ; cela concerne bien évidemment l’école. C’est pourquoi il est essentiel de mettre en conformité les bâtiments recevant du public, tels que les écoles et les universités, et de recruter des accompagnants formés pour améliorer au maximum les conditions d’apprentissages des élèves et étudiants en situation de handicap. Des campagnes de sensibilisation doivent également être menées pour lutter contre les discriminations et favoriser l’intégration des jeunes en situation de handicap.

Emploi
Les mesures prises dans le cadre de l’école et l’enseignement supérieur devront permettre une meilleure intégration et mèneront à une meilleure formation des personnes en situation de handicap. Les campagnes de sensibilisation doivent également sortir du cadre scolaire, et être menées à l’échelle nationale, car les discriminations fondées sur l’état de santé et le handicap sont la principale cause de discriminations à l’embauche. Les employeurs souhaitant recruter des personnes en situation de handicap doivent pouvoir être aidés de manière plus conséquente, notamment pour les frais engagés à l’occasion des adaptations de poste, et les personnes en situation de handicap qui souhaitent créer leur entreprise doivent pouvoir être aidées et accompagnées de manière efficace. Je reviendrai ainsi sur la baisse du montant des aides qui est intervenue l’an passé.

Ressources et vie quotidienne
L’allocation aux adultes handicapés est d’un montant inférieur au seuil de pauvreté, ce n’est pas acceptable. De plus, ce montant est indexé aux revenus du conjoint, ce qui induit une véritable dépendance financière vis-à-vis du conjoint, lorsque celui-ci a des revenus. Les personnes en situation de handicap doivent pouvoir être indépendantes, et bénéficier de ressources dignes, au moins à hauteur du seuil de pauvreté. Les effets de seuil, dans l’octroi de toutes les prestations sociales et minima sociaux, doivent être combattus, afin de ne pas exclure des dispositifs existants des personnes qui dépassent de quelques euros les critères d’attribution. Beaucoup de personnes en situation de handicap requièrent une aide matérielle et humaine, qui n’est pas toujours obtenue, suite à des demandes souvent longues, complexes et fastidieuses. Il faut donner aux MDPH les moyens de traiter les demandes plus rapidement, et de permettre à chaque personne le nécessitant d’obtenir l’aide dont elle a besoin.

Pour consulter l’ensemble des propositions de Marine Le Pen sur le thème handicap et élections, consultez ici notre article dédié.

One Ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *