Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

SNCF : Une expo pour évoquer le handicap au travail

Handicap au travail Mission handicap et emploi SNCF

Handicap au travail : Une exposition itinérante pour sensibiliser le personnel SNCF en Nouvelle Aquitaine

Dans le cadre de la SEEPH 2017, la Mission handicap & emploi SNCF et son antenne « Nouvelle Aquitaine », organiseront fin novembre une exposition photo itinérante destinée à sensibiliser le personnel SNCF au thème du handicap au travail.

Du 16 au 25 mai 2017, Éric Bossoutrot et Laurent Jamin, deux agents SNCF, ont participé au Rallye « Babyboomer’s », un raid automobile par équipe qui consiste à traverser une partie du Maroc avec un véhicule ancien. Tous deux touchés par une maladie invalidante, ils ont malgré tout parcouru le désert sur des milliers de kilomètres et tenu la distance. C’est leur aventure qui sera retracée à travers l’exposition photographique « L’essentiel ce sont les compétences pas le handicap ! », présentée au personnel SNCF de la région Nouvelle Aquitaine du 13 au 17 novembre prochains, lors de la SEEPH 2017 (Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées).

« L’exposition sera construite autour de kakemonos qui reprendront le parcours des deux agents à travers des photos clefs, et des messages sur le handicap, commente Lucie Billerey, correspondante handicap et emploi SNCF Nouvelle Aquitaine, et organisatrice de l’événement. L’idée est de proposer une exposition itinérante qui circulera au sein de différents établissements SNCF Mobilités, afin de changer le regard sur le handicap, d’aborder le sujet du handicap au travail et de communiquer sur l’accompagnement proposé par la mission handicap SNCF. Nous informerons également sur ce que peut apporter la RQTH. Le but est aussi de faire passer des messages d’ouverture sur la vision du handicap, montrer que même quand on a une pathologie lourde il y a une vie pendant et après, qu’on peut parfois travailler, et même partir au milieu du désert relever un challenge de ce type. L’expo s’adressera aux agents SNCF de tous les corps de métiers, et c’est nous qui irons mettre en place l’exposition là où les gens travaillent. Selon leurs disponibilités, Éric et Laurent se relaieront avec moi. D’un côté ils pourront parler de leur parcours, et de l’autre je pourrai répondre aux questions plus spécifiques. Le Service d’action sociale de la SNCF – qui a un rôle d’accompagnement à la fois sur la vie sociale et privée – sera également associé. De même que la Mission handicap & emploi SNCF qui a rendu possible l’aventure d’Éric et Laurent.

 

Témoignage d’Éric Bossoutrot, 46 ans, agent SNCF à Bordeaux
En Mars 2013, le ciel m’est tombé sur la tête. On m’a diagnostiqué un mélanome de stade IV. Ma thérapie ? L’achat et la restauration d’une Renault 4L dans le but de participer à un rallye raid dans l’esprit du mythique Rallye Paris Dakar ou du 4L Trophy. Ma rencontre avec le directeur de course du « Babyboomer’s adventure » a été déterminante. J’avais trouvé l’épreuve idéale : un périple de 6000 Kilomètres au départ de Bordeaux, à travers la France, l’Espagne et enfin le Maroc et son désert saharien. Ma première participation date de mai 2015. C’était une expérience extraordinaire qui m’a permis de mobiliser mon esprit sur autre chose que ma maladie et m’a énormément aidé. La richesse des rencontres que j’ai pu faire tout au long de cette aventure m’a également dopé et permis de passer un cap dans la maladie. J’ai beaucoup appris sur la mécanique de mon véhicule et sur les besoins spécifiques de la préparation pour une telle épreuve.
Au retour de cette première expérience, j’ai réuni autour de moi une véritable équipe composée de notre garagiste partenaire (garage du Poquet) et de mon copilote Laurent JAMIN (agent SNCF également). Pendant un an nous avons patiemment démonté la voiture pour l’optimiser au maximum à commencer par une véritable préparation moteur.
Notre seconde participation en mai 2017 a permis de nous distinguer des autres 4L inscrites au raid. Malheureusement un incendie électrique nous a privé de la dernière épreuve de cette édition.
Aujourd’hui, nous allons réparer ce qui a été endommagé par l’incendie pour repartir sur le raid de mai 2018 et retrouver l’adrénaline et l’excitation de cette aventure.

En photo : Éric Bossoutrot et Laurent Jamin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *