Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Handi Mouv ’emploi Lyon : Près de 500 offres collectées

Handi Mouv 'emploi Lyon : Près de 500 offres collectées

Handi Mouv ’emploi Lyon : 200 candidats mobilisés et près de 500 offres collectées

À l’occasion de la Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées 2019 (SEEPH), LADAPT et ses partenaires ont organisé une trentaine d’actions Handi Mouv ’emploi dans toute la France. À Lyon, nous avons suivi un groupe de participants afin de vous faire partager leur expérience.

Collecter un maximum d’offres d’emploi, de stages ou de contrats d’apprentissage, mais aussi oser aller aux devants des potentiels employeurs locaux et les sensibiliser au handicap : Tels étaient les objectifs fixés lors de l’opération Handi Mouv ’emploi Lyon, dont la 5e édition était organisée par LADAPT et ses partenaires, jeudi 21 novembre.

9h – Temps de préparation
Au total, près de 200 participants sont présents dans l’hémicycle de l’Hôtel de région, à Confluence. De tous âges et de tous profils, certains ont déjà participé à l’opération Handi Mouv ’, d’autres la découvrent pour la première fois. Gilbert Neves, chargé des relations entreprises au sein de LADAPT et initiateur du concept Handi Mouv ’ explique le déroulement de la journée.
– Tout au long de la matinée, des équipes formées de deux à trois personnes se rendront chacune dans un quartier lyonnais ou une ville alentour (Tassin, Villeurbanne, St-Genis-Laval…).
– Encadrée et coachée par un référent initié aux techniques de recherches d’emploi, chaque équipe devra taper aux portes de toutes les entreprises susceptibles de recruter : bureaux, boutiques, bistrots, banques, administrations…
– Le but sera d’expliquer la démarche Handi Mouv’ à chaque responsable rencontré, avant de lui demander s’il a des offres d’emploi, de stage, d’alternance ou d’apprentissage à proposer à l’ensemble des participants de l’opération.
– Après avoir noté précisément la nature des éventuelles offres, les candidats lui remettront une fiche rappelant la démarche Handi Mouv’ et indiquant les avantages pour un employeur à recruter une personne en situation de handicap.

10h – Formation des équipes et départ sur les lieux
Une fois les explications terminées, les binômes et trinômes se présentent un à un et se voient attribuer chacun un référent. Certaines équipes se rendront sur place en transports en commun, d’autres en voiture avec ce référent. Afin de s’adapter à tous les profils, quelques itinéraires et lieux de recherche nécessitant peu de déplacements sont proposés en priorité aux groupes de participants ayant des difficultés de mobilité. Nous partons avec un groupe de trois personnes âgées de 25 à 55 ans et leur référente. Direction Rue de la République, à Bellecour.

10h30 – Début des recherches
Après un petit rappel des consignes par la coach-référente, les candidats se lancent à l’assaut d’une première enseigne : un grand magasin de produits culturels et numériques. Une personne nous indique que le responsable des ressources humaines ne reçoit que sur rendez-vous, mais que l’enseigne propose des offres d’alternances et de stages variées autour de la vente. Le groupe laisse une fiche expliquant les avantages à recruter une personne handicapée et entre dans une seconde boutique, une chaîne de boulangerie. Malgré un premier accueil mitigé (le rush de 12h approche !), le responsable du magasin se rend disponible et nous accorde quelques minutes pour nous informer que des offres sont proposées… mais que seul le siège de la chaîne, situé à Paris, peut les détailler. Avec quelques regrets, les candidats lui laissent également un document d’information.
La même expérience se reproduit à plusieurs reprises, dans des boutiques de prêt-à-porter, un cinéma, des commerces de téléphonie… à chaque fois le directeur du magasin se montre accueillant mais nous renvoie au siège national qui centralise toute la gestion des recrutements et des offres d’emploi. Après un bref passage dans un salon de coiffure, deux candidates ressortent surprises : la coiffeuse leur a gentiment répondu qu’il ne peut pas y avoir de handicap dans ce métier… elles nous racontent qu’elles en ont tout de même profité pour lui dire qu’un grand nombre de handicaps sont invisibles – tout comme le leur –et n’empêchent absolument pas de travailler dans un salon de coiffure. La matinée se termine finalement sur une note positive, dans une boutique de soins de beauté où nous sommes très bien accueillis. Les hôtesses nous indiquent à regret que leur équipe est complète, mais ajoutent que leur chaîne de magasins est très sensible à la question de la mixité et du handicap et recrute très régulièrement sur l’ensemble de ses boutiques en France. Les recherches s’achèvent donc sans offre d’emploi collectée. Les candidats accusent le coup mais relativisent en pensant au bon accueil qu’ils ont reçu et à leurs progrès respectifs dans leur manière de se présenter au fil des magasins.

14h30 – Bilan et décompte des offres recueillies
Après un repas complet offert aux candidats, pour leur permettre d’échanger leurs expériences, les participants se retrouvent à nouveau dans l’hémicycle afin de procéder au bilan et de permettre à ceux qui le souhaitent de raconter comment ils ont vécu leurs recherches. Nous apprenons alors qu’un très grand nombre d’offres ont été collectées dans certains quartiers. LADAPT rescence au total : 195 offres de stages, 53 contrats de professionnalisation, 58 contrats d’apprentissage, 23 missions d’intérim, 67 CDD et 87 CDI, soit un total de 483 offres collectées à Lyon et dans ses alentours. Dans tous les cas, et quel que soit le nombre d’offres recueillies par chaque équipe, les avis sont très positifs et enthousiastes. Alors que certains candidats suggèrent d’organiser cette opération plusieurs fois par an, d’autres envisagent d’entamer la même démarche pour leurs recherches personnelles.

Plus d’infos sur Handi Mouv ’emploi : www.ladapt.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.