Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Grogne des médecins libéraux

Le principal syndicat de médecins libéraux, la CSMF, affirme son intention de “faire évoluer” le projet de réforme du système de santé, estimant qu’il risque de conduire à une “étatisation” du système de soins.

 

“Nous sommes hostiles à certaines choses qui sont en train de se mettre en oeuvre dans le cadre du projet de loi, en particulier à l’étatisation du système de santé, via les Agences régionales de santé (ARS)”, a déclaré le président du syndicat, Michel Chassang. Saluant par ailleurs la volonté du président de la République de réformer l’hôpital, “qui ne doit plus être une forteresse”, M. Chassang a cependant prévenu que les médecins ne voulaient plus “que la médecine libérale soit la force d’appoint du système” de santé. “Nous voulons surtout convaincre nos interlocuteurs, en particulier les parlementaires, et faire évoluer cette loi “, qui doit être présentée courant octobre en Conseil des ministres, a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.