Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Gestion des compétences en ESAT : Wikikap, un outil innovant

Wikikap : un outil performant pour la gestion des compétences en ESAT

Wikikap : un outil performant pour la gestion des compétences en ESAT

Le groupe Société Générale est très attentif à la montée en compétences des travailleurs en situation de handicap. Il a été remarqué que la gestion des compétences en ESAT, et plus précisément la Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences (GPEC), était un sujet mal formalisé au sein des ESAT alors que souvent déjà naturellement traité. Or, la typologie même de ces établissements oblige à une attention particulière pour permettre une bonne évolution des usagers du Secteur du Travail Protégé et Adapté (STPA).

De ce fait, Société Générale a décidé d’apporter son soutien à l’UNEA et Co-savoir pour développer Wikikap. Il s’agit d’une application Web permettant aux ESAT de mesurer les compétences des usagers et de mettre en place les moyens afin de les faire progresser dans leurs compétences techniques. Wikikap est la suite du partenariat UNEA / Co-savoirs / Société Générale et DGEFP qui fut mis en place à l’occasion du pacte de Professionnalisation en Entreprises Adaptées entre 2012 et 2014. E-FormAdapt naissait de cette expérimentation et ce fut le précurseur de Wikikap.

« C’est important pour le moniteur de l’ESAT de connaître et de savoir les compétences qu’il a au sein de son équipe. En termes de gestion prévisionnelle, de savoir quelles compétences il doit faire passer à son équipe. », nous confiait Pascale Gueguan, Directrice du Pôle Travail de l’EPAS 65.

Avec Wikikap, ce sont les compétences techniques qui sont évaluées bien sûr mais aussi les savoirs de base et le comportement. Reda Benzaher, Responsable de l’ESAT de Séméac, le qualifie comme étant « l’outil indispensable aujourd’hui pour un moniteur d’atelier ».

Chaque compétence est détaillée en sous-compétences. Grâce à ce détail des tâches, il est possible d’affiner et de se fixer des objectifs réalistes. Pour l’usager, il devient possible de lui proposer des paliers d’évolutions motivants puisque accessibles. Pour le moniteur, il se voit offrir une nomenclature des compétences qu’il peut dès lors utiliser comme guide dans son management.

« Pour l’évolution des usagers, nous déterminions des aptitudes et chacune de ces compétences est une marche. En ESAT, les marches étaient un peu trop hautes et il a fallu détailler pour faire des marches plus petites et permettre à l’usager de monter plus facilement » nous précise Xavier Demangeon Co-fondateur de la SCOP Co-Savoirs.

Cet outil facilite la gestion des compétences en ESAT et l’inclusion, puisqu’il permet la montée en compétences mais aussi la formalisation du savoir-faire et du savoir-être. Il devient donc plus facile de le rapprocher du besoin des entreprises et d’envisager l’embauche de ces travailleurs dans le secteur ordinaire.

Très concrètement, Wikikap est simple d’utilisation. Il n’y a aucun logiciel à installer sur ordinateur, puisque l’interface est utilisable via internet. Après une rapide prise en main, vous pourrez donc déployer cet outil depuis n’importe quel ordinateur connecté. D’une part cela facilite l’installation mais également l’utilisation puisqu’en pouvant l’utiliser depuis n’importe quel poste de travail, le collaboratif est facilité. Si l’ESAT possède plusieurs sites, un moniteur ou un encadrant qui est présent sur ces différents lieux, retrouvera son environnement de travail sur Wikikap et ce quel que soit son lieu de connexion.

Cet outil facilite également le bilan annuel avec les usagers puisque nous disposons d’une traçabilité de leurs évolutions et il devient relativement aisé de se fixer de nouveaux objectifs puisqu’ils sont déjà parfaitement balisés.

« Nous sommes attentifs à l’évolution des salariés en situation de handicap. Grâce à Wikikap, nous prouvons que la professionnalisation du Secteur du Travail Protégé et Adapté est possible. Plus nous démontrons que ce secteur est professionnalisé, plus il gagnera en crédibilité. Depuis des années, nous sommes un acteur majeur de l’emploi des personnes handicapés mais aussi un fort utilisateur du secteur protégé. Nous sommes convaincus de la qualité de ces structures. En nous investissant avec Co-savoir et l’Unea, Société Générale souhaite convaincre l’ensemble des acteurs que les usagers des ESAT ont du talent », nous confie Valérie Fanget, Responsable de la Mission Handicap Société Générale.

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur www.tousuniques.fr et regarder la vidéo dédiée à Wikikap.

En photo : L’interface de Wikikap.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *