Partager, , Google Plus, Pinterest,

Imprimer

Posted in:

Autonomie et handicap

Fourchette creuse : Manger devient un jeu d’enfants

Fourchette creuse Daniel Jeandot

Invention : Une fourchette creuse pour faciliter les repas de tous, avec ou sans handicap

Rencontre avec Daniel Jeandot, ancien jardinier, et désormais inventeur de la première fourchette creuse ou fourchette incurvée.

Comment vous est venue l’idée de créer cette fourchette creuse originale ?
Je mangeais dans une maison de retraite avec une personne âgée avec qui j’avais sympathisé, lorsque j’ai vu arriver une personne qui était en blouse blanche. Elle lui a mis un bavoir, a pris sa fourchette et lui donné une cuillère. Lorsque la personne avec qui j’étais a eu la cuillère dans la main, elle s’est mise à pleurer. Parce que ce n’est pas un enfant et on venait de l’infantiliser d’un seul coup. Je suis rentré chez moi. Je me suis dit : « Qu’est-ce que je pourrais faire avec une fourchette et une cuillère ? ». J’ai placé la fourchette dans la cuillère. J’ai dessiné la fourchette et j’ai découpé la cuillère. Et c’est comme ça que la fourchette creuse est arrivée.

Et ensuite que s’est-il passé ?
J’ai présenté cette fourchette au Concours Lépine. J’ai déposé des brevets. J’ai trouvé un fabricant. Entre 2011 et 2013, j’ai remporté la médaille d’or au Concours Lépine pour l’invention de la fourchette « à rebords ». J’ai également eu la médaille d’argent pour l’esthétique et la coupe de la ville de Paris pour le handicap, parce que cela peut servir à n’importe quelle personne en fin de compte.

Daniel Jeandot, inventeur de la fourchette creuse
Daniel Jeandot, inventeur de la fourchette creuse

Où en êtes-vous aujourd’hui ?
Je participe à différents salons où je peux présenter la fourchette incurvée et la commercialiser. J’en vends un petit peu partout, dans des maisons de retraite, dans des centres de rééducation, dans des hôpitaux. La fourchette est vendue au prix de 5 euros. J’ai fait un dérivé pour les enfants que je vends aussi chez les nounous ou dans les crèches. Il s’agit d’une fourchette incurvée plus petite que celle des adultes, et qui est vendue avec une petite cuillère, un petit couteau et une petite fourchette… comme cela ils ont leur propre set de table et on ne leur donne pas un couteau qui coupe. Maintenant je continue à faire mon bout de chemin. Il y a encore beaucoup de portes à pousser. C’est vrai que je ne peux pas faire 500 km pour aller visiter une maison de retraite qui est très loin s’ils ne m’achètent que quatre fourchettes, mais je trouve des compromis pour avancer. Autrement je continue à travailler sur différentes inventions, la dernière en date étant le papier toilette de poche, qui se présente comme un paquet de mouchoirs en papier et ne prend pas plus de place. J’ai également créé un mélangeur à salade, ainsi qu’un jeu de société basé sur le code de la route, et un système qui permet de ranger et transporter facilement des ballons en quantité importante (utile notamment aux alentours des terrains de sport).

Où peut-on trouver la fourchette incurvée ?

On peut la trouver sur mon site : www.jeandot.eu.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?
J’aimerais que l’on prenne un petit plus conscience que la fourchette peut servir vraiment à tout le monde. Ce n’est pas uniquement une fourchette pour le handicap. C’est aussi une fourchette pour éviter qu’un bébé ne prenne une cuillère, pour faciliter l’heure des repas pour les ados… Moi-même je mange avec une fourchette creuse quand je mange des tortis et toutes sortes d’aliments qui s’y prêtent : petits pois, coquillettes, flageolets, lentilles, couscous, taboulé, macédoine de légumes… Il y a énormément de choses qui tombent de nos fourchettes classiques. Et puis il n’y a pas de règle, de toute façon on peut manger n’importe quel type d’aliment avec une fourchette incurvée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *