Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Emploi-Formation et handicap

Formation au Job coaching : Le retour d’expérience d’Emmanuel Patrier

Formation au Job coaching, le retour d'expérience d'Emmanuel Patrier.

La formation au Job coaching : retour d’expérience d’une formation professionnelle…

Salarié depuis plus de 20 ans de l’association Handi-Sup Auvergne, où j’accompagne au quotidien des lycéens, étudiants et Jeunes diplômés en situation de handicap vers l’insertion sociale et professionnelle, j’ai souhaité suivre une formation au job coaching, métier qui semble avoir le vent en poupe (j’en réfère au décret 2016-1899 du 27 décembre 2016 – décret de la Loi travail instaurant l’emploi accompagné en France.)

Un organisme semble faire référence en la matière : Working First 13. Je me suis donc inscrit en début d’été pour la session de 3 journées de formation au sein des locaux d’EVOPRO, organisme de formation référencé DATADOCK au cœur de Marseille.

Les formateurs sont des psychiatres spécialisés sur la notion de rétablissement ou Jobcoachs et l’un d’entre eux, vient du secteur de la formation.

Nous sommes un petit groupe (la salle peut accueillir un maximum de 10 à 12 personnes), la formation est très interactive, alternant apports théoriques et mises en situation avec parfois des challenges entre groupes ou sous-groupes : on se pique au jeu du « fight » avec le groupe adverse. On y parle de chacun de notre vécu quotidien de travail avec les personnes accueillies au sein de nos structures. Certains stagiaires sont travailleurs sociaux et accueillent ponctuellement des personnes en situation de handicap psychique, ou chargés de relations entreprises, une stagiaire intègre récemment un service d’emploi accompagné, deux travaillent au sein de services accueillant des personnes fragilisées par une ou des addictions.

Sans tabou, sans question « bête », sans jugement de valeur, on y échange ses pratiques, ses doutes ou encore la difficulté d’appliquer la méthode I.P.S, méthode Nord-Américaine qui met, au-delà de la personne au cœur du dispositif -qui peut sembler la tarte à la crème du secteur médico-social depuis la loi 2002-02- la recherche d’un emploi comme un des moyens centraux du rétablissement.

Notion de santé mentale largement explicitée.
Les principes de la méthodologie IPS : recherche orientée vers le marché du travail ordinaire, attention portée aux préférences de la personne, collaboration partagée dans la prise de décision, exclusion zéro, lien avec les équipes en charge du suivi médico-social, recherche rapide d’un travail, soutien illimité dans le temps développement de l’emploi systématique et information sur les enjeux économiques y sont décortiqués, mis en lumière par des jeux de rôle très interactifs.

Durant cette formation au job coaching les concepts ont explicité, décortiqués… les exemples « ne s’inventent pas » tant certaines situations de projet professionnel ou de situations de perte de droits sont ubuesques.

En conclusion : j’ai beaucoup appris des formateurs, des collègues stagiaires, mais aussi beaucoup participé !

On peut en revenir satisfait d’avoir appris des choses, perplexe sur la mise en situation pratico-pratique, concrète de la méthode IPS « au quotidien » tant elle est exigeante et chronophage dans son application littérale.

On revient aussi rasséréné sur ses propres outils et actions, qui permettent de comprendre que l’on faisait « du Job coaching sans le savoir », comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir !

Working First 13 met en œuvre une méthode -IPS- qui a fait ses preuves sous de nombre latitudes et depuis ces dernières années à Marseille et ses environs auprès des personnes accompagnées par « Housing First », le service de l’association Habitat Alternatif Social et le service de réhabilitation du CHU de Marseille.

Cette méthodologie peut largement être dupliquée dans des situations de handicaps–cas du syndrome Asperger par exemple…-  même si elle a été développée pour les personnes en situation de handicap psychique.

Je sais que certains des outils qui m’ont été présentés vont pouvoir me servir au quotidien de mon travail auprès des lycéens, étudiants et diplômés accompagnés vers l’emploi quelle que soit leur déficience !

Emmanuel Patrier, « Envoyé Spécial » à Marseille, pour Handirect

 

En photo : Emmanuel Patrier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site