Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Emploi-Formation et handicap

Fondation des Amis de l’Atelier : Innover pour l’emploi

Sabine Lucot, Fondation des Amis de l'Atelier

La Fondation des Amis de l’Atelier innove pour l’emploi !

Depuis près de 60 ans, la Fondation des Amis de l’Atelier, reconnue d’utilité publique, accueille et accompagne plus de 2800 personnes en situation de handicap mental ou psychique, au sein de ses 76 établissements. Elle s’engage à proposer des réponses personnalisées tout au long des parcours de vie et favorise l’épanouissement et l’autonomie des personnes dans le respect de leurs liens familiaux, de leur identité et de leurs projets. D’abord implantée dans le 92, elle s’est déployée sur l’ensemble de l’Île-de-France puis sur la région de Limoges. Nous avons rencontré Sabine Lucot, chef de projet insertion.

Qui est à l’origine de la Fondation des Amis de l’Atelier ?
La Fondation a été créée par Anne Sommermeyer, à l’époque où il n’existait encore pas d’aide pour les enfants handicapés. Elle a tenu à s’occuper d’eux et en a accueilli à son domicile. Elle a ensuite décidé de créer une association avec des bénévoles pour accueillir ces enfants en plus grand nombre. Au cours de son évolution l’association a repris des établissements en gestion et a été décrétée d’utilité publique.

Quel est le public cible de la Fondation ?
Nous accompagnons des personnes qui souffrent de déficience intellectuelle, de handicap psychique et de polyhandicap. La Fondation des Amis de l’Atelier est un ensemble médico-social.

Vous avez créé une plateforme pour accompagner vos usagers vers l’emploi direct, pourriez-vous nous en parler ?
L’origine de cette plateforme provient d’un constat que nous avons fait auprès de nombreux usagers.  Ceux-ci malgré leur expérience et leur motivation avaient du mal à intégrer le milieu ordinaire de travail et nous n’avions pas forcément de réponse à leur apporter. Nous avons alors décidé de créer un service d’accompagnement interne afin de les accompagner vers ce milieu ordinaire de travail tant désiré. Ce projet fut porté par une volonté forte de la direction d’apporter ce service supplémentaire aux usagers qui avaient le projet d’intégrer le milieu ordinaire sans pouvoir y parvenir.
Nous avons donc créé un service baptisé « plateforme insertion et hanploi » pour proposer un accompagnement vers et dans l’emploi ordinaire. Ce service s’adresse aussi aux personnes qui sont dans des situations de maintien dans l’emploi. La réflexion s’est étalée sur trois ans et la plateforme a concrètement vu le jour en début d’année 2018. Grâce à cette plateforme, nous avons pu répondre à l’appel à candidature pour l’emploi accompagné lancé dans chaque département. Cela nous a valu de gagner 3 appels candidatures, un sur le département du 91, un sur le 92 et un sur le 94. Cela bien que nous soyons récemment positionnés sur ce secteur.

Quel est votre rôle ?
J’ai été embauchée pour mettre en place cette plateforme d’insertion car je viens du monde de l’entreprise. J’ai pu apporter mon expertise et mon expérience, notamment du dispositif d’emploi accompagné que j’avais à mettre en œuvre. Grâce aux trois appels à candidature gagnés, nous pouvons aujourd’hui déployer notre plateforme sur une bonne partie de l’Île-de-France et créer des partenariats importants, notamment avec le service public de l’emploi. Ce que j’ai pu constater en arrivant au sein de la fondation, c’est d’un côté des usagers qui souhaitaient travailler de manière différente et d’un autre des entreprises qui nous contactaient pour recruter des personnes en situation de handicap sans savoir réellement comment faire ni à qui s’adresser. Des deux côtés il y avait des envies et des appréhensions. Mon premier objectif était de lever ces appréhensions.

Le match retour du Duoday
Nous avons d’un commun accord décidé de faciliter les relations par la mise en place d’événements réguliers. Nous avons participé activement au « Duoday » et avons créé au profit de nos établissements le « Duo2 » qui est le match retour du « Duoday ». Il s’agit de faire venir dans nos ESAT des professionnels d’entreprises à la découverte de nos travailleurs et de nos compétences. Nous avons accueilli 50 salariés d’entreprises ordinaires pour partager durant une journée le quotidien de travail de nos usagers d’ESAT. Ils ont découvert des compétences, une véritable technicité, et des qualités intrinsèques qu’ils n’auraient jamais soupçonnées. Cela leur a permis de lever un grand nombre de préjugés sur l’ESAT et ses usagers.

D’un autre côté cette journée a permis à nos usagers d’être dans une position valorisante et d’être dans la posture du sachant qui transmet son savoir-faire et son savoir-être. Ils ont montré de véritables qualités de pédagogues quand il s’agissait de parler de leur entreprise et de leur métier.

Pour en savoir plus !
Sabine Lucot

Chargée de projet insertion professionnelle

17 rue de l’Egalité 92290 Châtenay-Malabry

s.lucot@amisdelatelier.org   ou   06 69 92 64 23

www.fondation-amisdelatelier.org

En photo : Sabine Lucot, responsable de la Plateforme Insertion & Hanploi. Fondation des Amis de l’Atelier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site