Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

FIPHFP : Intégrer les travailleurs handicapés dans la fonction publique

FIPHFP : Intégrer les travailleurs handicapés dans la fonction publique

FIPHFP ou comment accompagner des personnes handicapées vers un emploi dans la fonction publique.

Le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) accompagne les employeurs de la fonction publique et les travailleurs handicapés. Il a pour objectif de faciliter l’insertion des personnes souffrant d’un handicap dans le secteur public.

Le FIPHFP est un organisme qui aide les personnes handicapées à trouver un emploi dans les fonctions publiques territoriale, hospitalière et d’État, et à le conserver. Il a été créé par la loi « handicap » du 11 février 2005. Cette structure est sous la tutelle des ministres chargés des personnes handicapées, de la fonction publique de l’État, de la fonction publique territoriale, de la fonction publique hospitalière et du budget.

L’organisme a le statut d’établissement public administratif dont le siège se trouve à Paris. La gestion administrative du FIPHFP est déléguée à la Caisse des dépôts.

Le FIPHFP aide les employeurs et les travailleurs

En plus d’aider les personnes handicapées à trouver un travail et s’intégrer, le FIPHFP favorise la formation, l’accompagnement et le maintien des travailleurs handicapés dans leur emploi. Les employeurs sont aussi accompagnés dans leurs démarches d’intégration des travailleurs en situation en handicap.

Les fonds du FIPHFP permettent de financer des projets pour les travailleurs handicapés afin d’améliorer leurs conditions de travail. Les actions peuvent s’adapter à chaque handicap et situation : engager des auxiliaires, financer des prothèses, organiser des formations…

Pour solliciter l’aide du FIPHFP, les employeurs publics peuvent faire une demande en ligne sur le site de l’organisme ou signer une convention pluriannuelle avec celui-ci. La convention permet de clarifier les démarches, les objectifs et les actions de l’employeur, ou encore de prévoir les financements avec le FIPHFP.

Les secteurs privé et public soumis à un quota de travailleurs handicapés

Rappelons que le Code du travail impose aux employeurs des secteurs privé et public d’avoir un quota minimum d’employés handicapés dans leur effectif. Dans la fonction publique tout comme dans le secteur privé, toute structure de 20 salariés et plus, doit atteindre un taux de 6 % de travailleurs handicapés au minimum. Si tel n’est pas le cas, l’employeur doit payer une contribution annuelle au FIPHFP. La contribution est calculée sur la proportion de l’effectif de travailleurs handicapés manquante.

Camille R.

Sources :
www.fiphfp.fr
travail-emploi.gouv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.