Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

Fini les cordons !

Ecouter article


L’histoire commence en 1994 avec une idée de Marie-Hélène Fargette, qui décide de supprimer ces maudits cordons de tabliers qui se détachent toujours au mauvais moment.  Récompensé au Concours Lépine, le produit sera breveté et commercialisé par sa fille, Caroline Fargette, en 1994. Depuis Caroline s’est dit que le concept serait susceptible de séduire les personnes qu’une mobilité réduite ou une gêne dans certains mouvements empêchent de faire des nœuds, aisément et de manière autonome.

Un arceau souple et rigide

« J’ai une maman, raconte Caroline, qui, à soixante ans, adorait cuisiner mais détestait les tabliers, toujours en train de se détacher… » Alors, cette maman, elle réfléchit et comme elle aime aussi coudre, elle cherche une solution pratique pour que le tablier puisse se mettre et s’enlever facilement, tout en tenant bien… » Elle a alors l’idée astucieuse de glisser un arceau de plastique, à la fois souple et assez rigide, au niveau de la ceinture, le tablier se mettant en place et s’ôtant d’un seul geste.

Idéal et sans danger


Le produit plaît, les professionnels de la cuisine se laissent séduire et Qaroline décide de diffuser le produit en direction du grand public. Elle se tourne d’abord vers les enfants qui ont souvent des problèmes lors d’activités ludiques et créatives, comme la peinture, puis crée un site de commerce en ligne afin de proposer ses produits en vente directe. Elle applique ensuite l’idée aux bavoirs, l’arceau s’adaptant au diamètre du cou rendant le produit idéal et sans danger pour les enfants et, pourquoi pas, pour certains adultes. Comme quoi, une bonne idée s’applique à tous les publics.

 

www.finilescordons.com

 

Derniers articles

X