Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

La ville de Lyon au sujet du festival international du film sur les handicaps

ville de Lyon THERESE RABATEL puis PATRICIA MALISSART-JULES THENIER-CAROLINE FAIX- ALEXANDRE PHILIP

Partenaire pour la deuxième année, la Ville de Lyon, représentée par l’Adjointe au Maire de Lyon  déléguée à l’égalité femmes-hommes et aux personnes en situation de handicap, Conseillère de la Métropole de Lyon déléguée à la politique du handicap a largement contribué à la notoriété du festival et son implantation dans la ville de Lyon, berceau du cinéma. Nous avons donné la parole à cette élue très engagée.

Photo : Thérèse Rabatel, Patricia Malissart, Jules Thenier, Caroline Faix, Alexandre Philip

Qu’est ce qu’un festival tel que le FIFH peut apporter aux personnes handicapées comme au grand public ?
Ce festival  est un moment privilégié pour voir de beaux films, pour s’ouvrir l’esprit, pour aller à la rencontre d’autres vies en France et dans le monde, pour comprendre que les personnes en situation de handicap ont les mêmes aspirations que tous les êtres humains sur Terre, pour partager des sentiments variés, rires, angoisses, solidarité, amour, amitié… On dépasse dans ce festival la question du handicap, on oublie souvent que ce qui nous est montré concerne des personnes en situation de handicap : on voit des personnes, qui vivent toutes sortes de situations, c’est tout, et c’est beaucoup.  

Malgré vos responsabilités à la ville de Lyon dans le champ du handicap y a t’il un film qui ai fait évoluer votre regard sur le handicap ?
Ces films n’ont pas changé mon regard qui était déjà pointu sur un sujet qui ne m’est pas étranger depuis des années. Mais il me reste au cœur et dans l’esprit des films merveilleux, des moments bouleversants, des rires aussi, avec une intensité qu’on ne trouve pas dans tous les films. Et je peux donc raconter plusieurs courts métrages ou films malgré le temps qui passe. C’est donc que ces films m’ont frappée. Et je pense qu’il en est ainsi pour tous les spectateurs.

Le réseau associatif lyonnais du handicap que vous connaissez bien soutient t’il ce festival et si oui de quelle manière ?
Plusieurs associations participent carrément à l’organisation du festival, accueillent par exemple des intervenants ou organise des rencontres, ce qui permet au festival de ne pas être hors sol. Et lors des projections, on voit un public varié qui vient de l’Education nationale mais aussi des établissements de personnes handicapées qui apprécient beaucoup ces sorties. Je suis sûre que le festival va se développer année après année à la grande satisfaction des associations et des Lyonnais. La Ville de Lyon le souhaite aussi.   

vous aimerez lire aussi : 
Les Lauréats du Festival International du Film sur les Handicaps
Témoignages sur le Festival International du Film sur les Handicaps

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.