Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Faire tomber les barrières de la différence

Depuis 2003, l’association Le Chemin des Rêves rassemble personnes valides et en situation de handicap à l’occasion de journées récréatives, ludiques et de manifestations sportives. Deux antennes existent : une à Nice et une à Paris. Objectif ? Rassembler au-delà des dissemblances. Et cette année encore plusieurs activités sont au programme. 

 

« Le handicap n’est pas une différence, c’est ensemble que nous changerons les mentalités ». C’est autour de cette devise que Christophe Lenoble, a crée l’association Le Chemin des Rêves il y huit ans. « Travaillant dans le milieu hospitalier, j’ai constaté un manque de structure de ce type, explique le président de l’association. Il existe beaucoup de grandes associations spécifiques à un handicap, mais peu de petites structures conviviales, fédératrices et proches de ces membres. » L’objectif est de rassembler des personnes de toutes générations, valides et en situation de handicap, quelle que soit la nature de celui-ci. « L’intégration des enfants et des personnes handicapées nous semble essentielle afin de prouver que nous avons tous, valide ou non, les mêmes droits et qu’il ne doit y avoir aucune différence à faire en matière de sorties ou de découvertes. Nous souhaitons faire comprendre à chacun qu’une personne handicapée est une personne comme une autre. »

 

Activités gratuites pour les participants

L’association qui compte entre 300 et 350 membres organise différents projets, uniquement financés par les manifestations que mis en place afin de récolter des fonds (loto, tournois de foot…) ou grâce aux dons et des subventions. Cette année, plusieurs événements sont au programme comme par exemple un week-end à Disneyland Paris en mai, la découverte du Chateau d’Astros dans le Var en juillet ou encore la visite du musée océanographique de Monaco en novembre. « Nous mettons aussi en place des séances de cinéma ouvertes à tous, ajoute Christophe Lenoble. Au fils des années nous avons remarqué que les familles n’étaient pas allés au cinéma depuis longtemps, notamment s’il leur enfant est trisomique ou autiste. En effet, ils craignent que leur comportement dérange les autres spectateurs ».

 

Des groupes de paroles

Autre but de l’association : mettre en place des groupes de paroles qui permettent à chaque participant de venir témoigner, d’apporter aux autres personnes présentes, une aide ou du soutien, des réponses sur des thèmes précis, aux difficultés rencontrées… « Par exemple, le thème de « l’annonce du handicap » était proposé. Les participants ont ainsi pu échanger  sur ce moment particulier où on leur a annoncé leur handicap suite à un accident. Nous réfléchissons actuellement à la création d’une autre formule : des entretiens individuels avec la psychologue, souligne Christophe Lenoble. En effet, nous avons pu remarquer que certains thèmes étaient encore difficilement abordables en groupe. » Par ailleurs, l’association propose un forum interactif sur son site Internet (www.lechemindesreves.net) avec plus de 500 membres enregistrés et 150 000 messages postés et un service de messagerie instantanée.  

Pratique

La cotisation annuelle à est de six euros

Plus d’informations sur www.lechemindesreves.net

Contact : cdr06@laposte.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.