Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Autonomie et handicap

Facile à Lire et à Comprendre : Créer des documents

Proche aidant jours de repos proposition de loi adoptée par le Sénat

Créer des documents adaptés : Le Facile A Lire et à Comprendre (FALC)

Article sur le Facile à lire et à comprendre réalisé par notre partenaire : L’Institut Pasteur de Lille. Le rapport : « Vers une formation continue pour les personnes handicapées intellectuelles » est le fruit du travail de 8 personnes de différents pays Européens.

Le Facile à lire et à comprendre : Pourquoi ces règles ?
Les personnes déficientes intellectuelles peuvent faire beaucoup de choses, si elles sont aidées comme il faut, elles ont juste plus de mal à comprendre et à apprendre des nouvelles choses.

Règles générales :
Avant de commencer, il faut savoir à qui on a affaire afin de choisir le meilleur support pour cette personne et afin d’utiliser le bon langage.

Il faut partir du principe que la personne ne connait rien du sujet au départ, il faut donc tout expliquer, tout dire…

Pour que le message soit perçu plus efficacement, impliquer les personnes est particulièrement  recommandé !

Les mots
Choisir des mots que les gens connaissent bien, expliquer les mots difficiles si vous n’avez pas d’autre choix que de les utiliser
Utiliser des exemples : on dit qu’un exemple vaut 1000 mots
Utiliser le même mot à chaque fois que vous parlez de la même chose

N’utilisez pas :

  • de métaphores : « Il pleut des cordes »
  • de mots d’une langue étrangère, sauf s’ils sont très connus (hamburger)
  • d’abréviations, initiales, acronymes
  • de pourcentages, de gros nombres. Remplacez par : « un peu », « beaucoup «
  • de notes en bas de page
  • de caractères spéciaux (&, #,§)
  • d’abréviations : p.ex. ou etc

Attention à l’utilisation des pronoms : « je », « lui », « il » qui remplacent une personne, mieux vaut renommer la personne à chaque fois

Utilisez une ponctuation simple.

Les phrases du facile à lire et à comprendre
Toujours courtes, une phrase par ligne si possible. C’est pourquoi, il vaut mieux mettre un point et faire une nouvelle phrase plutôt que de mettre une virgule ou un « et »
Si une phrase fait 2 lignes, ne séparez jamais un mot sur 2 lignes (avec un tiret -)
Adressez-vous directement aux gens, faites des phrases positives, et évitez les  doubles négations, par exemple : « vous devriez rester »,  au lieu « vous ne devriez pas partir »
De même : utiliser des phrases actives. Par exemple : « le médecin vous enverra une lettre », au lieu de, « vous recevrez une lettre du médecin »
Une idée par phrase

Ordre à donner aux informations en facile à lire et à comprendre
Placez les informations dans un ordre facile à comprendre, cohérent, chronologique…
Placez ensemble toutes les informations sur le même sujet
Répétez plusieurs fois les informations importantes

La police
Doit être facile à lire, par exemple Arial ou Tahoma
Ne pas utiliser de police à empâtement :

  • Century n’est pas facile à lire
  • Times new roman n’est pas facile à lire

Évitez :

  • d’utiliser une écriture trop rapprochée :
  • d’écrire en gris ou avec une couleur trop claire
  • d’écrire en italique

La taille de la police : au moins  14, et écrivez en minuscule

Utiliser toujours le même type d’écriture pour un même document

NB : les mots soulignés peuvent être plus difficiles à lire 

Mise en page
Format facile à lire, à suivre, à photocopier : A4 ou A5
Attention à la taille du document (nombre de pages)
Attention à la mise en page et au fond :

Écrire un texte en facile à lire et à comprendre
Les titres doivent être clairs.
Donnez toutes les informations dont ils ont besoin, mais ne donnez que les informations nécessaires et importantes
Les informations importantes doivent être faciles à trouver :

  • en début de document
  • en écrivant en gras
  • en encadrant

Évitez de multiplier les sous-titres.
Utilisez des graphiques ou des tableaux simples et faciles à expliquer :
Alignez le texte à gauche, ne justifiez pas le texte.
Utilisez des puces pour faire une liste.
Pas trop de texte sur une page, c’est pourquoi, laissez des espaces entre les paragraphes.
Laissez de belles marges, le document doit être « aéré ».

Vous pouvez placer le logo facile-à-lire sur vos documents.Numérotez les pages du document quand il y en a plusieurs.

Vous pouvez télécharger le logo sur : inclusion-europe.org/etr

Les images
Beaucoup de personnes trouvent que lire n’est pas facile,
illustrez donc votre texte dès que c’est possible avec :

  • des photos
  • quelques fois des dessins (pour l’alimentation par exemple,
    il vaut mieux utiliser des photos)
  • des symboles ou des pictogrammes

Si possible, utilisez le même type d’illustration sur tout le document
Utilisez les bonnes images pour les bonnes personnes (enfants/adultes)
Utilisez des images claires, illustrant exactement ce que vous écrivez ou dites
Vérifiez que les photographies soient claires et qu’il n’y ait pas trop de choses à regarder
Utilisez la même image pour décrire la même chose dans tout le document

Règle particulière pour la langue française en matière de facile à lire et à comprendre
Écrire les nombres en chiffres et non en lettre, n’utilisez pas de chiffres romains : XI, V
Écrire les dates en entier : lundi 11 octobre 1999 au lieu de : 11/10/1999 ou, 11 octobre
NB : Les illustrations sont issues de l’ouvrage : « Vers une formation continue pour les personnes handicapées intellectuelles ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site