Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Sports, loisirs et handicap

EXPLOIT: Ces non-voyants dans leurs drôles de machines

L’association des non-voyants et leurs drôles de machines est présidée par Luc Costerman. Agé de quarante-quatre ans, ce Belge installé dans la Drôme depuis une vingtaine d’années, a complètement perdu la vue il y a cinq ans.

 

Passionné, avant cet « accident de la vie », de sports mécaniques, ce solide gaillard est titulaire de quatre records du monde : l’un de vitesse en quad, l’autre de distance parcourue et de durée (9 h 31) au manche d’un avion de tourisme et, enfin, le quatrième, au volant d’une Lamborghini Gallardo.

 

Le 11 octobre dernier, sur la piste de la base aéronavale d’Istres, Luc Costerman a atteint la vitesse de 308,780 km/h, pulvérisant le record jusqu’alors détenu par l’Anglais Newton (280 km/h). Pour prochain défi, cet habitué du Guiness des records envisage de faire le tour de la Corse, en moins de dix heures, aux commandes d’un hors-bord de 600 CV, à la vitesse de 50 noeuds à l’heure.

 

Parallèlement, il développe, avec un laboratoire privé, un système jusqu’alors inédit de téléguidage automobile. « Je veux être le premier non-voyant à me déplacer seul en voiture », expliquaite Luc Costerman au journaliste du midi Libre. Le piolte sera de retour sur la piste de Lédenon fin avril pour tester, grandeur nature, sur une Renault Scénic, un GPS doté d’une synthèse vocale. Si l’essai est probant, cet appareillage sera installé, le temps d’un nouveau record, dans une Lamborghini Gallardo, avant d’être commercialisé tel un précieux assistant à la conduite auto par temps de neige, pluie ou brouillard. (avec Midi Libre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site