Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Europe : les loteries s’engagent pour l’insertion des personnes handicapées

European Lotteries et le Forum Européen des Personnes Handicapées ont conclu un accord de coopération pour développer et promouvoir l’inclusion des personnes handicapées dans la société. Cet accord pourrait permettre d’améliorer la vie de 80 millions de citoyens européens handicapés.

 

 

Les membres d’European Lotteries (EL) partagent tous un objectif commun: permettre aux jeux de hasard de bénéficier à toute la société. Le Forum Européen des Personnes Handicapées (FEPH) coordonne les organisations de personnes handicapées dans tous les États membres de l’UE. Ce partenariat s’appuie sur les services importants que les loteries nationales peuvent offrir pour améliorer la vie des personnes handicapées en Europe.

 

Le FEPH et EL se sont engagés à collaborer pour :

–          contribuer à l’emploi des personnes handicapées

–          soutenir la pleine intégration des personnes handicapées dans la société 

–          partager les meilleures pratiques venues de toute l’Europe

–          sensibiliser aux questions liées au handicap

 

L’emploi est un instrument essentiel en faveur de l’inclusion. L’Europe compte 80 millions de personnes handicapées, mais 29 % seulement des Européens handicapés ont un emploi.

 

Les organisations encourageront la coopération entre les loteries nationales européennes et les conseils nationaux de personnes handicapées, pour qu’elles collaborent au niveau national et entreprennent des actions concrètes dans ces domaines.

 

« En 2010, le FEPH a participé activement à la ratification par l’UE de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, déclare Yannis Vardakastani, président du FEPH. Le mouvement des personnes handicapées travaille à présent à sa mise en application et collabore étroitement avec les organismes européens clés. Les loteries nationales jouent un rôle important pour améliorer la vie des personnes handicapées : cet accord de coopération inclut des partenariats au niveau national, parce qu’il est essentiel pour notre mouvement d’être impliqué dans les décisions sur la façon dont les loteries peuvent bénéficier aux personnes handicapées. »

 

Une grande variété de bonnes pratiques

Pour le président d’European Lotteries, Friedrich Stickler : « Cet accord de coopération repose sur les contributions existantes des loteries nationales de l’Union européenne à la pleine intégration des personnes handicapées. Nous sommes ravis de pouvoir collaborer encore plus étroitement avec le Forum Européen des Personnes Handicapées et ses membres ». Le vice-président d’EL, Christophe Blanchard-Dignac, se joint à cette déclaration : « Les membres d’EL font bénéficier les jeux de hasard à toute la société. Afin de jouer pleinement notre rôle dans la société, il est essentiel pour nous de travailler en collaboration avec des parties prenantes comme les conseils nationaux membres du FEPH. En nous inspirant de l’exemple de notre membre ONCE, en Espagne, nous nous sommes engagés à mettre en avant une grande variété de bonnes pratiques sur la façon dont les loteries peuvent favoriser l’inclusion des personnes handicapées dans toute l’Europe. »

 

Une première réunion des membres European Lotteries aura lieu en 2011 afin d’étudier les actions à mettre en œuvre dans chaque pays, comme l’accessibilité des établissements aux personnes handicapées, le développement du handisport ou la création par les loteries en Europe d’un site internet sur le handicap.

 

 

L’exemple de la Française des Jeux

La Française des Jeux dont l’origine est la loterie nationale créée par l’Union des blessés de la face et de la tête (actionnaire à 9,2% de la Française des Jeux) pour venir en aide aux blessés de la 1ère guerre mondiale, mène depuis plusieurs années une politique globale en faveur du handicap.

Elle vient de signer un nouvel accord d’entreprise triennal pour l’emploi des collaborateurs handicapés. Ce nouvel engagement prévoit un renforcement de la sensibilisation des collaborateurs, une communication pour faire évoluer positivement les représentations du handicap, un objectif de progression en recrutement, maintien dans l’emploi et gestion des compétences des collaborateurs handicapés.

Par ailleurs, la Française des Jeux préside l’association Hangagés dont elle a eu l’initiative de la création en 2009. Cette association est composée de neuf entreprises qui ont décidé de se mobiliser pour mieux recruter et intégrer les personnes en situation de handicap.

La Fondation Française des Jeux s’implique également auprès des fédérations sportives au profit de personnes handicapées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.