Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Études supérieures pour les personnes sourdes : Les rendre accessibles

Études supérieures pour les personnes sourdes : Comment les rendre accessibles

Gros plan sur la mise en accessibilité des études supérieures pour les personnes sourdes

Par notre partenaire URAPEDA. Il existe différents types de parcours scolaires pour les jeunes sourds ou malentendants. Les familles se voit confrontées à faire un choix : en intégration – collective ou individuelle – avec des élèves entendants ; en enseignement spécialisé ou en classe bilingue, avec d’autres élèves sourds et dans un enseignement en LSF. En grandissant, le choix des études est souvent réduit, par manque de connaissances sur les adaptations existantes, par la peur des études supérieures ou par des problématiques de manque d’accessibilité. L’URAPEDA Auvergne Rhône Alpes propose des actions variées et adaptées pour répondre aux besoins des personnes sourdes ou malentendantes engagées dans une formation ou des études supérieures. Voici donc des recommandations pour faciliter la mise en accessibilité des études supérieures pour les personnes sourdes

Mieux comprendre pour mieux accompagner les étudiants sourds

La première étape d’un bon accompagnement consiste à comprendre la situation globale de la personne : quels sont ses besoins ? Quel est son projet professionnel ? La formation choisie présente-t-elle des contraintes ?  Quel est son mode de communication (Oral, LSF, LPC, écrit…) et à quel niveau s’exprime-t-elle ? A-t-elle des besoins spécifiques en aides techniques et/ou en aides humaines ? Ce travail d’analyse permet d’affiner et d’ajuster l’accompagnement de la personne sourde. En effet, dans de nombreux cas, les professionnels de l’URAPEDA réalisent que les personnes sourdes ne bénéficient pas d’un accompagnement adapté ou manquent de connaissances sur les possibilités d’aménagement auxquelles elles pourraient prétendre.

Analyser les besoins d’accessibilité des personnes sourdes dans leurs études supérieures 

Grâce aux informations recueillies, un travail de collaboration et d’échange se met en place entre la personne sourde, l’URAPEDA et le lieu de formation, afin de déterminer les besoins et les actions de chacun. Sont alors établies des préconisations. En premier lieu, il convient de déterminer le type de professionnel qui interviendra, à la demande du jeune et de sa famille. Cette phase est essentielle car les professionnels n’ont pas tous les mêmes missions. Les interprètes LSF traduisent les cours et les échanges qui ont lieu pendant la formation (entre l’élève et l’enseignant ou entre les élèves) Il ne prend jamais part aux discours, et respecte la confidentialité et la neutralité des propos. L’interface de communication en LSF apporte une aide à la compréhension du discours en relai de l’enseignant, il peut reformuler ou reprendre une partie du contenu afin que l’élève accède plus facilement au cours. Il s’assure que l’élève ait bien intégré les notions abordées. La personne sourde peut également nécessiter d’aides techniques : logiciel de transcription instantanée de la parole, connexion d’un micro aux appareils auditifs etc. Certains aménagements peuvent être décidés : dispense d’assiduité, aménagement des examens, distribution de polycopiés, du power point en amont ou en aval du cours pour garantir la bonne prise de note etc.

Sensibiliser à la mise en accessibilité des études supérieures pour les personnes sourdes

Pour faciliter le bon déroulement de la formation, l’URAPEDA propose des sessions de sensibilisation aux formateurs et aux participants. C’est l’occasion d’échanger autour des différents modes de communication, de présenter les spécificités culturelles et langagières des personnes sourdes, mais également de rassurer sur le bien-fondé des aménagements : quel usage du power point ? Est-ce que le micro enregistre le cours ? Que fait l’interprète ? L’initiation à la LSF proposée lors de ce temps apporte une base de vocabulaire pour faciliter la communication sourds/entendants.

Rendre accessibles les formations

L’URAPEDA AURA accompagne chaque année des formations variées. En Auvergne, elle intervient en complément des professionnels de l’institut des Gravouses à Clermont-Ferrand pour apporter une aide à la communication aux lycéens sourds signants scolarisés en milieu ordinaire. Depuis septembre 2018, les demandes d’interprétariat en LSF ont été importantes et dans des filières très variées. Sur le Rhône des bénéficiaires sont accompagnés dans tous les domaines : chauffeur routier, CACES, petite enfance, informatique, coiffure, géomètre topographe, plombier, ingénieur, boulangerie, électricité ; et à tous les niveaux : CAP, BTS, Bac+5, licence professionnelle etc.

Au niveau national une école inclusive est promue mais les solutions et aides humaines adaptées sont encore trop peu présentes pour palier à tous les besoins. Les partenariats de terrain perdurent mais la fragilité du système, les besoins organisationnels, et les coûts financiers de tels aménagements sont encore trop souvent des obstacles à la mise en accessibilité des études supérieures. Les personnes sourdes qui s’engagent dans ce parcours doivent bien souvent fournir de grands efforts d’adaptabilité, faire des concessions et apporter du travail supplémentaire pour parvenir à leurs fins.


Une question, un besoin en formation ?

Contactez-nous :

accueil@urapeda-rhonealpes.org

Tel : 04,78,68,70,33

2 place André Latarjet 69008 LYON

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.