Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Établissements de santé : Un comparatif de la satisfaction des Européens

Établissements de santé : une étude compare la satisfaction des patients européens

Établissements de santé : les Français globalement satisfaits par rapport à leurs voisins européens

À l’occasion de la Paris Healthcare Week 2019, l’entreprise de sondages Odoxa a réalisé la 15e vague du Baromètre santé 360 pour nehs et l’UNESS, avec le concours scientifique de la Chaire Santé de Sciences Po et en partenariat avec Le Figaro Santé et France Inter. Ce baromètre était consacré à la satisfaction des patients au regard des établissements de santé de leur pays et à la manière optimale de l’appréhender.

Odoxa a établi une comparaison d’avis de Français, de patients sortant d’une expérience récente à l’hôpital, avec des avis de citoyens et de patients de quatre grands pays européens, à savoir l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et la Grande-Bretagne.

Avec une vision globale des résultats du baromètre, les Français sont satisfaits de leurs établissements de santé. Plus de 7 Français sur 10 en ont un avis positif et la satisfaction-patient atteint les 86%. La France est d’ailleurs championne d’Europe de la satisfaction-patients avec 10 points d’avance en moyenne sur ses voisins.

Philippe Denormandie, Directeur des Relations publiques et médicales de nehs est ravi de ce sondage : « En tant que chirurgien, je suis content de la très bonne satisfaction des Français dans leurs rapports aux soignants. Les professionnels de santé travaillent souvent dans des conditions difficiles et malgré tout sont très investis dans leurs missions. (Il est vrai que tous les professionnels de santé manquent de temps, ce temps si précieux dans la relation que le soignant doit à son patient.) »

La qualité des soins, la qualité de la relation humaine et la performance des établissements de santé en termes de gestion de la douleur et la bonne information médicale sont les raisons de cette satisfaction. Les deux premiers critères sont mieux jugés par les patients en France que dans les autres pays européens comparables.

Malgré tout, il reste des efforts à faire, surtout en matière d’écoute des objectifs des patients. Près de 4 patients sur 10 estiment que cette dimension n’est pas prise en compte lors de leur hospitalisation. Pour une fois, la France se situe en dessous de la moyenne Européenne.

Philippe Denormandie l’a bien compris : « Il y a un point central à améliorer et sur lequel collectivement nous avons une marge de progrès à faire : c’est la participation du patient à la décision médicale. C’est une question réclamée par les patients. Nous devons plus travailler AVEC eux et les associer directement aux décisions et choix thérapeutiques. »

Plus d’infos sur : www.uness.fr et https://nehs.com/

C.R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.