Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Sports, loisirs et handicap

Escrime: ouverture en or pour Laurent François

La première journée de compétition a ouvert en grand le quota des médailles françaises, déjà au nombre de quatre hier, samedi 6 novembre. La première, la plus belle, est décernée à Laurent François, champion Paralympique du sabre (cat.B) à Pékin, qui s’octroie à Paris le titre de Champion du monde. Parmi les autres satisfactions tricolores, trois médailles de bronze pour Marc-André Cratère (B), Romain Noble (A) et Fabrice Moufle (fleuret C). Les Bleus sont en grande forme et le montre à l’occasion de cette journée d’ouverture !

 

Gérard Masson président de la Fédération Française Handisport (co-organisatrice de l’événement) a déclaré à l’issue de la cérémonie d’ouverture : « Je retiendrai avant tout le festival de médailles des tireurs handisport français et les beaux gestes de l’ensemble des escrimeurs. Pour ce qui est de l’association handisport-valides, il reste des progrès à faire, des réglages d’accessibilité, de considération parfois, pour trouver l’équilibre et faire mouche ! Merci au Ministère de la Santé et des Sports qui a été immédiatement attentif à ces détails, qui permettront vraiment, une fois résolus, à la famille de l’escrime d’être réunie dans toutes ses composantes et que cette grande fête au Grand Palais soit une véritable réussite. Rendez-vous dans quelques jours pour le bilan. »

 

La journée des français

Pour Laurent François, la première journée sous la nef du Grand Palais débutait mal, ses deux premiers matchs de poule allaient être terribles. Deux matchs et deux défaites, Laurent, hors du coup, se voyait déjà sortir, mais son troisième match de poule, face à un Ukrainien, allait lui permettre de retrouver son escrime et le chemin vers la victoire, pour ne plus jamais s’arrêter ensuite !

 

En catégorie A, Romain Noble, gagnait deux matchs de poule puis s’inclinait 4-5 sur le troisième face au chinois, Champion Paralympique en titre, Ye. Romain continuait ensuite tranquillement son parcours en s’imposant 15-7 sur le polonais Joblenski. De même que Marc-André Cratère (B), inébranlable en poule et face au canadien Mainville (15-7).

 

Robert Citerne (A) sort lui en 16e de finale face au russe Frolov. Il en sera de même pour Moez El Assine (B), qui, au terme d’une rencontre très disputée, s’incline d’un petit point seulement face au polonais Makowski. La déception est grande, mais Moez devra tout donner pour faire mieux au fleuret, arme pour laquelle il doit encore tirer en individuel. Toujours en catégorie B, David Doisy passera les poules, mais se fera sortir juste après, sur le score de 15-13 face au russe Kurzin.

 

Romain Noble vers la demi-finale

Romain Noble, toujours sûr de lui s’imposait sur le Grec Pylarinos. Romain filait déjà droit vers la demi-finale qui s’annonçait ouverte face au chinois Tian, vice champion Paralympique de la catégorie A, que Romain n’avait jamais rencontré par le passé. Le français s’inclinera malheureusement 15-8: « Je suis déçu, je n’arrivais pas à toucher mon adversaire, il m’a mis vraiment loin. Il n’a pourtant rien fait de très compliqué au niveau tactique et technique, mais c’est cette distance qu’il a su instaurer qui m’a fait perdre sur ce score. Comme tout compétiteur, je suis déçu de ne pas avoir décroché l’or, mais j’apprécie tout de même cette médaille de bronze car ce sont quand même les championnats du monde, et surtout mes premiers ! »

 

Laurent François file vers le titre

Système des éliminatoires oblige, Marc-André Cratère et Laurent François se sont retrouvés face à face en demi-finale. La connaissance mutuelle entre les deux co-équipiers laissait supposer un match serré, c’est Laurent François qui prendra le dessus 15 à 9.

Porté par cette nouvelle victoire, Laurent François, sans jamais douter, fait plier l’ukranien Anton Datsko 15 à 7 en finale. Après le titre Paralympique obtenu il y a deux ans à Pékin, Laurent s’octroie le titre mondial, sur ses terres : « J’ai fait un début de compétition catastrophique, deux défaites en poule, je me suis bloqué sur les arbitres, je me suis mis la pression tout seul, j’étais buté contre moi-même. J’ai ensuite rencontré l’ukrainien et c’est ce match qui m’a permis de retrouver le rythme et de me rassurer sur mon sabre. Ensuite, le match contre Marcus (ndlr : Marc-André Cratère), ça a été délicat car on se connaît très bien. Je suis passé parce que j’avais peut-être plus d’envie, moins de peur. En finale, je n’ai jamais été inquiété, je suis hyper content, un titre Paralympique et puis maintenant un titre mondial ! Mais la compétition n’est pas terminée, loin de là, je vais désormais me concentrer sur le fleuret, même si je suis plutôt un sabreur qu’un fleurettiste.

 

Fabrice Moufle, le bronze au fleuret

Après un parcours sans faute en poules, Fabrice tombe face à l’ukrainien Oleksi Sundiyev, son beau parcours au fleuret s’arrêtera là. « Même si je vais savourer cette médaille de bronze, je suis quand même très déçu car je visais l’or. L’ukrainien me connaît très bien, il a pris le dessus dès le match d’entrée, il m’a battu intelligemment.»

 

 

 

Programme des épreuves handisport

 

Dimanche 7 novembre

– Fleuret Dames Cat A

Française engagée : Delphine Bernard

– Fleuret Dames Cat B

Françaises engagées : Pauline D’Hautefeuille, Cécile Demaude

– Fleuret Messieurs Cat A

Français engagés : Moez El Assine, Ludovic Lemoine, Damien Tokatlian

– Fleuret Messieurs Cat B

Français engagé : Laurent François, Alim Latrèche, David Doisy

Lundi 8 novembre

Epée Cat A, B et C

 

Mardi 9 novembre

Sabre par équipe Messieurs

 

Mercredi 10 novembre

Fleuret par équipe

 

Jeudi 11 novembre

Epée par équipe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site