Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

Accueil Archives des articles et dossiers du handicap Eric Molinié défend les missions la Halde, menacée de disparition

Eric Molinié défend les missions la Halde, menacée de disparition

Ecouter article


PARIS,  (AFP) – L’ex-président de l’Association française contre les myopathies, Eric Molinié, que l’Elysée veut nommer à la tête de la Halde, a défendu mardi devant la commission des lois du Sénat les missions de cette institution appelée à disparaître avec la création du Défenseur des Droits. Les “missions de la Halde sont l’expression de la souveraineté populaire”, a plaidé M. Molinié ajoutant que l’institution créée en 2004 constituait “une réelle contribution à des enjeux de société” et était “créatrice de valeurs sociales et économiques”.

M. Molinié, 50 ans, qui assure l’intérim depuis quelques jours à la suite de la nomination de Jeannette Bougrab dans le gouvernement remanié de François Fillon, doit être auditionné mercredi par la commission des lois de l’Assemblée nationale. Vice-président de la Halde et membre de son collège d’experts depuis avril, il a expliqué avoir trouvé dans l’institution “une réelle expertise technique sur le droit de la discrimination qui crée aujourd’hui une jurisprudence reconnue à la fois par les tribunaux et au niveau de l’Union européenne”. La Halde c’est aussi “des équipes motivées, qui travaillent beaucoup” avec 100 à 150 dossiers actifs pour chaque juriste, a-t-il indiqué.

M. Molinié a exprimé son attachement à la collégialité des décisions rendues par l’institution. Ce qui, selon lui, constitue “la meilleure protection des droits des citoyens”. “Je ne peux pas concevoir une prise parole différente de celle du collège”, a-t-il dit, se démarquant ainsi de Jeannette Bougrab. Celle-ci avait soutenu le mois dernier une crèche associative poursuivie devant les prud’hommes par une salariée licenciée en 2008 parce qu’elle souhaitait porter le voile islamique. Or la Halde avait rendu en mars un avis en faveur de la salariée.

Diagnostiqué myopathe à l’âge de huit ans, M. Molinié est diplômé de HEC. Il avait déjà été choisi en avril par le chef de l’Etat pour siéger au collège de la Halde. Il est directeur adjoint au développement durable dans le groupe EDF conseiller du président sur les questions du handicap, et vice-président de l’association des paralysés de France.

Derniers articles

X