Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Environ 3,5 millions de Français aident un proche malade ou âgé

PARIS (AFP) – Entre 3,3 et 3,7 millions de personnes en France aident régulièrement un proche malade, âgé ou handicapé, et la plupart d’entre eux (71%) aimeraient être pris davantage en considération par les pouvoirs publics, selon un sondage BVA/Fondation Novartis publié lundi. Cette étude, qui porte sur un panel de 1.023 aidants familiaux interrogés entre novembre 2008 et juin 2010, est publiée à l’occasion du lancement par le gouvernement de la première journée des “aidants” familiaux qui aura lieu le 6 octobre.

 

Parmi ces aidants, dont le statut a été reconnu par la loi en 2005, 46% ont une activité professionnelle et sont à 60% des femmes, indique l’enquête.

Les aidants disent apporter d’abord un soutien moral (cité par 96% des aidants), de la surveillance (88%), de l’aide aux tâches domestiques (68%), pour la gestion financière et administrative (60%), pour les activités élémentaires de la vie quotidienne (41%), pour les soins ou les médicaments (39%), une aide financière (22%).

Si une large majorité (90%) des aidants affirme arriver à concilier vie familiale et vie professionnelle, 9% pensent ne pas y parvenir.

Pour autant, 70% des personnes interrogées évoquent des répercussions négatives sur leurs loisirs, sorties ou leurs départs en week-end, 57% sur leur forme physique, 56% sur leur situation financière, 53% sur leur vie intime et sexuelle, et 49% sur leur vie professionnelle, 49% sur leur moral.

71% des aidants interrogés s’estiment “insuffisamment aidés et considérés”

par les pouvoirs publics.

Quand on leur demande ce qui les a poussés à aider un proche, 75% des aidants citent “les liens affectifs”, 55% évoquent “leurs valeurs de vie”, 48% le “devoir”. Loin derrière suivent la “satisfaction personnelle” (10%), le fait de “bien savoir le faire” (8%), le fait de pas avoir le choix financièrement (7%). Seuls 6% évoquent le fait que la personne aidée le leur avait demandé.

jc/ic/dpn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.