Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilCoin lecture du handicapEnfant atteint de trisomie 21 : Le récit d’une maman effondrée

Enfant atteint de trisomie 21 : Le récit d’une maman effondrée

Dans ce roman témoignage, Vanessa Arcos, mère d’un enfant atteint de trisomie 21 raconte avec passion sa relation et son quotidien avec sa fille Valentine.

Ecouter article


Mère d’un enfant atteint de trisomie 21, Vanessa Arcos nous fait partager un témoignage bouleversant à travers un ouvrage tout à fait captivant.

Enceinte d’un enfant atteint de trisomie 21, Vanessa Arcos donne naissance à une petite fille en juillet 2009. Une naissance qui aura suscité un gros changement de chemin de vie notamment dans sa carrière professionnelle afin de ne pas rater l’éducation et l’évolution de son enfant.

Après s’être écartée du monde du travail, Vanessa devient en 2010 la conceptrice de sujets de logique et de tests psychotechniques pour les concours d’entrée aux écoles de commerce. Elle devient également membre des jurys d’examen pour les oraux des concours. Parallèlement à cette activité qu’elle exerce toujours en télétravail, Vanessa se tourne du côté de l’édition en devenant rédactrice au sein de l’Office de Tourisme de l’île de Saint-Martin (Antilles françaises) et auprès de la première Vice-présidente de la Collectivité de Saint-Martin en charge du tourisme.

Par ailleurs, l’écriture étant devenue son horizon, elle est auteure de plusieurs récits philosophiques. C’est pourquoi elle transmet toute sa passion pour la philosophie ainsi que son expérience de vie dans son livre intitulé « 1 chance sur 666 ». Ce fabuleux récit publié chez Terre en Ciel éditions est consacré à son enfant atteint de trisomie 21.

Une véritable aventure philosophique

Officiellement sorti le 11 janvier dernier, « 1 chance sur 666 » est un ouvrage tout à fait intéressant. À travers ce livre, Vanessa Arcos nous apporte beaucoup d’amour, de vie et de nombreuses réflexions qu’elle sait si bien partager avec ceux qui la suivront dans toutes les directions qu’elle emprunte. Il s’agit plus précisément d’une confrontation à la différence pour un chemin vers la résilience.

L’intérêt de ce titre fait référence à la probabilité qu’avait Vanessa d’accoucher d’un enfant atteint de trisomie 21. Lorsque Vanessa donne naissance à sa fille Valentine en juillet 2009, elle est complétement abattue. Sans qu’elle ne s’en rende compte, cette nouvelle existence deviendra un nouveau point de départ riche de sens.

Découvrir l’essence même du handicap

Faire passer un message. Telle est la mission principale de Vanessa lorsqu’elle écrit ce récit. Ce message a pour objectif d’éradiquer les idées que l’on pourrait se faire sur un enfant atteint de trisomie 21. Le handicap n’est pas une hypothèse du bonheur. Bien au contraire, il révèle tous les émerveillements, les joies simples et il remet à sa place les fausses urgences. Il est également une terre de découverte de l’autre et de soi-même. C’est ce que reflète cet ouvrage.

L’auteur démontre qu’avec l’existence du handicap, on prend conscience de sa vraie nature, de ce qu’est réellement la vie en dehors des diktats et des fausses croyances. On s’éloigne des faux semblants que la société nous projette. On est dans une vérité et dans une authenticité très importante.

Incontestablement, Vanessa précise que : « Le handicap révèle la fragilité inhérente à toute vie humaine. Nous sommes mortels mais nous oublions souvent cette vérité car elle nous fait peur. Fragiles, nous le sommes donc tous. Le handicap nous propulse dans cette vérité sans attendre les années. Il nous tend un miroir. La fragilité humaine est donc patente, c’est notre plus grande part commune d’humanité. »

« 1 chance sur 666 » n’est pas seulement un livre qui parle d’un enfant atteint de trisomie 21, il aborde également une thématique très universelle qui touche tout le monde. En vivant un quotidien particulier avec sa fille, Vanessa a dû être confrontée à de nombreuses questions et à différentes pensées. Néanmoins pour elle, le handicap est un véritable accélérateur de conscience et de fraternité.

Une histoire vraie qui nous concerne tous

Au sein de son ouvrage, Vanessa parle de son vécu, des étapes traversées et de ce nouveau chemin de vie qui prend forme avec l’arrivée de son enfant en situation de handicap. Pour elle, le handicap n’est pas un sujet qui doit rester fermé en dehors du monde réel. Bien au contraire le handicap fait partie de notre réalité à tous car nous pouvons tous être un jour touché par cette situation d’une manière ou d’une autre.

Étant une passionnée de littérature et de philosophie, Vanessa fait référence à certains auteurs. Elle met également en avant son expérience personnelle en perspective et aborde de nombreuses questions universelles philosophiques à savoir : Qui est l’autre ? Qui suis-je ? Qu’est-ce que le temps ? Quelles sont les vertus passives ? Y a-t-il une philosophie de la sensibilité ? Tout homme en vaut-il n’importe quel autre ? Qu’est-ce que l’amour inconditionnel ? Par ailleurs, elle confirme qu’avec « ce livre, je veux aussi faire cheminer le lecteur dans ses propres interrogations existentielles. Il n’est jamais spectateur du texte. »

Une maman raconte l’arrivée de son enfant atteint de trisomie 21

Enfin, pour vous donner une idée du style d’écriture adopté par Vanessa tout au long de son livre, voici un extrait très intéressant qui relate bien sa relation avec son enfant atteint de trisomie 21 et son regard vis-à-vis du handicap.

« La puissance du corps renvoie souvent à la puissance de l’âme et de l’esprit, dans la morale traditionnelle. Mais, il n’en est rien. Ce petit corps pataud, empêché et retardé dans son évolution laissait apparaître une âme lumineuse, forte et bienveillante. Ce petit corps était habité, il y avait une vie grouillante, débordante à l’intérieur. Avec elle, je compris l’intérêt de parler du corps que l’on est plutôt que du corps que l’on a.

Elle m’emmena dans l’être, là où aucune distance palpable entre les territoires ne pouvait être décelée. Avec elle, je ressentis en unité tout l’empire charnel et spirituel. Elle abattait les murs, gommait les frontières, nous éloignait toujours plus de la perfection et du conformisme, car finalement seules l’imperfection et la différence font l’humanité. »

Pour plus d’informations sur le récit de Vanessa Arcos, rendez-vous sur https://highcoaches.com/coaches/vanessa-arcos/

Robin Hubert

 

Derniers articles

X