Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Emploi et surdité : L’URAPEDA agit pour lever les obstacles

Emploi et surdité : L'URAPEDA agit pour lever les obstacles

Emploi et surdité : L’association *URAPEDA mène des actions concrètes pour favoriser l’inclusion professionnelle des personnes sourdes ou malentendantes : découvrez le témoignage d’une entreprise et son salarié sourd accompagnés par l’URAPEDA Auvergne Rhône Alpes. 

De la difficile accessibilité des formations diplômantes, aux peurs de l’entreprise sur la communication, en passant par les questions de sécurité, le lien “emploi et surdité” interroge ou inquiète le monde du travail. Les questions sont variées : comment communiquer ? Est-ce que mon entreprise est accessible ? Est-ce que les personnes sourdes peuvent faire tous les métiers ? Ces inquiétudes, incompréhensions, souvent dues à un manque d’informations, sont autant d’obstacles qui jonchent le parcours des personnes sourdes ou malentendantes vers l’emploi. Dans ce contexte, l’URAPEDA AURA est une  ressource autant pour les employeurs que les personnes en situation de surdité salariées ou en recherche d’emploi. Elle apporte des éléments de réponses à tout moment du parcours professionnel, car le premier pas vers l’accessibilité c’est la prise de conscience qu’une inclusion réelle, en collaboration entre travailleurs entendants, sourds ou malentendants est possible. L’URAPEDA propose différentes actions pour lever les obstacles à la situation de handicap : aides humaines (interprète Français/ LSF, interface de communication), aménagements de poste (ergonome, animateur multimédia), formations (à destination de tous), sensibilisation à la surdité, cours de LSF (par des formateurs sourds). Ainsi, en étroite collaboration avec des professionnels de la recherche d’emploi, de formateurs ou d’enseignants, des employeurs ou des collègues, l’URAPEDA accompagne le public sourd et malentendant dans le monde professionnel.

L’entreprise Kumulus Vape et leur salarié sourd Jérôme P. (dont le discours a été traduit de la LSF au français écrit) ont accepté de partager leur expérience sur le thème emploi et surdité :

Pouvez-vous vous présenter ?
KV : Né en 2012 et basé à Corbas, au cœur de la Métropole de Lyon, Kumulus Vape est l’un des leaders français de la distribution de produits de la « vape ». Depuis 2019, notre entreprise est la première société indépendante de cigarette électronique au monde cotée sur les marchés financiers. Grâce à nos 25 salariés passionnés nous développons plusieurs marques exportées dans le monde entier.

JP : Je m’appelle Jérôme P. Je suis préparateur de commande. Je m’occupe de la réception des commandes sur un ordinateur, des préparations et contrôles des colis et de l’inventaire des stocks.

Comment s’est déroulée l’embauche ?
JP : J’ai trouvé l’annonce sur internet. Avec l’interface de communication de l’URAPEDA, on a envoyé mon CV et une lettre de motivation. Plus tard, un interprète m’a accompagné pour l’entretien d’embauche.

KV : Depuis un an, trois personnes sourdes ont rejoint notre équipe logistique en tant que préparateurs de commandes. La première fut Jérôme. Parmi les candidatures son CV a retenu mon attention. Je lui ai laissé un message téléphonique. Une interprète m’a rappelé, et je n’ai pas tout de suite compris pourquoi ce candidat se faisait assister par une autre personne. J’ai promis à Jérôme de le contacter rapidement afin de faire le point en interne sur les candidatures et de réfléchir à cette nouvelle situation qui se présentait. Après discussion avec le PDG, nous avons décidé de lui faire passer un entretien. Nous ne souhaitions pas que son handicap soit une barrière à l’embauche. Nous voulions trouver des solutions et lui donner sa chance de prouver sa motivation comme tout autre candidat. Lors de l’entretien, nous souhaitions également éviter toute discrimination positive. Grâce à une interprète de l’URAPEDA, l’entretien s’est déroulé comme pour n’importe quel autre candidat.

Avez-vous eu des questionnements, des craintes avant son embauche ?
KV : Bien sûr, nous nous sommes demandés comment nous allions pouvoir facilement communiquer au quotidien et si son travail pourrait être aussi productif qu’un salarié entendant. Nous avons également posé des questions d’ordre administratif à l’URAPEDA : sur le statut d’un travailleur handicapé, la gestion d’une possible embauche et les besoins d’accessibilité (interprète, aménagements etc.).

Quelles solutions ont été apportées ?
KV : Une interprète de l’URAPEDA est venue les premiers jours afin de faciliter les explications sur le poste de travail. A notre agréable surprise, Jérôme s’est très rapidement montré autonome et nous n’avons bientôt plus eu besoin d’une tierce personne. Quelques semaines plus tard nous avons organisé avec l’URAPEDA une sensibilisation sur la surdité destinée à toute notre équipe. Lors de cette formation très instructive, nous avons également pu nous initier à la Langue des Signes. Depuis, nous avons affiché dans notre réfectoire l’alphabet en Langue des Signes et des expressions du quotidien, et tous les membres de l’équipe s’y réfèrent. Nous utilisons également le mime et un logiciel de transcription écrite de la parole.

JP : Oui, pour communiquer on passe par l’écrit. Si on organise une réunion on réserve un interprète, pour les petits échanges on utilise le logiciel de transcription.

KV : L’intégration de Jérôme s’est faite naturellement grâce aux efforts de chacun. Cette collaboration nous a également permis d’améliorer des process internes quant à la préparation des commandes, mais aussi sur la simplification de certaines tâches. Jérôme a transformé son handicap en atout, c’est un salarié autonome et pro-actif. Ayant le sens du détail, il nous communique souvent des anomalies qui n’étaient jusqu’ici pas détectées par le reste de notre équipe.

Comment se passe la collaboration ?
KV : Jérôme est clairement une personne très souriante et humainement attachante, et c’est l’un de nos meilleurs profils de préparateur de commandes. Très autonome, nous lui confions souvent les missions les plus délicates, il a notre entière confiance. C’est parfois frustrant de ne pas pouvoir échanger davantage à titre amical mais l’envie est bien présente.

JP : Tout se passe bien. L’entreprise est sympa, c’est la raison pour laquelle lorsque la deuxième personne sourde embauchée m’avait fait passer son CV, je l’ai soumis au responsable, elle a ensuite passé un entretien. Par la suite c’est elle qui a fait suivre la candidature de la troisième personne sourde.  J’ai pu partager mon expérience pour leur expliquer les démarches, les conseiller, elles ont vite compris les techniques.

Un conseil pour des employeurs qui n’ont jamais travaillé avec des personnes sourdes ?
KV : Une entreprise a besoin de productivité mais les barrières auxquelles nous pourrions penser tombent vite. Administrativement le recrutement et le statut du salarié sont identiques à un salarié sans handicap, il n’y a donc pas plus de complexité. Depuis l’arrivée de Jérôme, Nadine et Christine, deux autres salariées sourdes, tout aussi professionnelles et agréables, ont rejoint notre équipe logistique.

L’expérience de l’entreprise Kumulus Vape et de Jérôme P. le prouve : la collaboration sourd/entendant au travail est possible grâce à des aménagements adaptés. Se sensibiliser à la surdité et à la Langue des Signes (LSF) c’est apprendre à mieux connaître son collègue ainsi que du vocabulaire pour échanger à minima dans sa langue. Pour les échanges formels, cadrés, le recours à un interprète est nécessaire pour garantir un accès total aux informations. Des aides techniques (prothèses, micro, transcription) peuvent être apportées.  Renseignez-vous !

Emploi et surdité ne sont donc pas incompatibles !

* URAPEDA : Union Régionale des Associations de Parents d’Enfants Déficients Auditifs

Un projet ? Une question ?
Contactez nous :
accueil@urapeda-rhonealpes.org
Tél : 04 78 68 70 33
2 place André Latarjet 69008 LYON

Plus d’infos sur : https://www.kumulusvape.fr 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.