Partager, , Google Plus, Pinterest,

Imprimer

Posted in:

Emploi accompagné : Appuyer l’employeur et le salarié

Emploi accompagné Jérôme Gallois

« L’ emploi accompagné est un appui au service du salarié et de l’employeur »

Rencontre avec Jérôme Gallois, directeur d’un service d’emploi accompagné à Compiègne et administrateur du CFEA – Collectif France Emploi Accompagné.

Pouvez-vous vous présenter et nous présenter votre parcours ?
Je dirige un service d’emploi accompagné à Compiègne, dans les Hauts-de-France. J’ai rejoint ce service en 2009 après une carrière de 20 ans l’industrie lourde, puis de 10 ans dans des directions d’ESAT et en tant que consultant pour l’insertion des personnes handicapées dans le cadre de prestations Agefiph. Je suis aussi membre du Collectif France Emploi Accompagné.

Pouvez-vous nous présenter le Collectif France Emploi Accompagné (CFEA) ?
Le Collectif France Emploi Accompagné est l’association nationale des acteurs qui font de la recherche et de la promotion pour l’emploi accompagné en France. Cette association est née en juin 2014 et compte aujourd’hui 70 adhérents. Parmi eux il y a à la fois de grosses fédérations d’acteurs du médico-social (le réseau des Cap emploi, des centres de réadaptation…) et des acteurs de terrain : des associations qui expérimentent ou ont des projets d’emploi accompagné en France. Nous comptons aussi des adhérents individuels : des personnes accompagnées ou des personnes qui accompagnent, ainsi que des employeurs. Personne n’est mieux placé pour parler de l’emploi accompagné que ceux qui le vivent.

L’emploi accompagné, qu’est-ce que c’est ?
L’emploi accompagné se présente sous des formes variables. Il s’agit de dispositifs qui permettent à des personnes loin de l’emploi un accès et surtout un maintien dans un emploi durable sur le marché du travail, en milieu ordinaire. En France on parle pour le moment de limitation aux travailleurs handicapés.

Justement, l’emploi accompagné est-il uniquement destiné aux travailleurs en situation de handicap ?
Aujourd’hui, la France, administrativement et juridiquement, démarre le concept d’emploi accompagné avec le public clairement identifié des travailleurs handicapés. Car il y a un besoin identifié et des financements qui vont avec. Mais à long terme, dans la définition de l’emploi accompagné, on est sur un soutien à tous publics loin de l’emploi. Dans des pays où il y a une inclusion plus forte, ce type d’accompagnement se propose indifféremment à des personnes ayant une RQTH (reconnaissance travailleur handicapé) ou des difficultés d’insertion, dès lors qu’elles ont besoin, pour tenir dans l’emploi, d’un appui dans la durée. On commence donc en France par une première vague de développement dans un cadre légal pour des personnes reconnues travailleurs handicapés et avec un travail de décision réalisé par les MDPH (Maisons départementales des personnes handicapées).

Où en est-on aujourd’hui en France sur le terrain de l’emploi accompagné ?
Beaucoup d’expérimentations se font depuis une vingtaine d’années. Globalement on peut dire qu’il y a entre 500 et 700 personnes accompagnées dans des modèles ou des repères qui correspondent à l’emploi accompagné tel qu’il se pratique en Europe et que l’on veut développer à terme. Dans le premier plan pour 2017, dans le cadre de la nouvelle loi, on parle d’un objectif de 1000 à 1500 personnes accompagnées. Il y aura donc une reconnaissance du service existant, peut-être que certains voudront y participer et d’autres non, mais il y aura un fort développement lors de cette première vague. Ensuite, nous verrons avec les pouvoirs publics, il faudrait idéalement que le gouvernement souhaite poursuivre des expérimentations encore assez variées, pour ne pas fermer trop vite le modèle, et que les systèmes fassent leurs preuves. De fait il y aura une attention particulière portée sur les performances de l’emploi accompagné en matière de maintien dans l’emploi. L’accès à l’emploi est une chose mais la clef c’est le maintien dans l’emploi, l’aspect actuellement le plus problématique pour le public auquel est destiné cette démarche. L’objectif pour le Collectif et les associations c’est de développer cette offre-là puisqu’il y a un public potentiel estimé à plusieurs milliers de personnes.

L’ouverture d’un SEA à Lyon est-elle un événement novateur ?
Il y avait déjà quelques expérimentations qui existaient. Là l’importance du service c’est de se placer directement dans la perspective des nouveaux cadres réglementaires. Souvent, les expérimentations dans le passé ont été faites à partir d’associations médico-sociales, donc dans un contexte où on s’adossait à des financements médico-sociaux et raccrochés d’autres dispositifs. Là le service d’emploi accompagné Lyon Métropole se met dans la perspective du futur cadre réglementaire : un service autonome avec un travail et un partenariat emploi-médico-social.

Par rapport à l’Europe ou même à d’autres continents, comment se situe la France ?
La France est en retard au niveau reconnaissance officielle. Par contre dans la pratique expérimentale de terrain, on est plutôt dans les bons éléments, avec des approches bien modélisées et bien ciblées par rapport aux besoins des publics personnes handicapées et employeurs. Car il y a toujours cette idée que l’emploi accompagné se met au service des deux publics, avec un appui et un soutien du salarié et de l’employeur.

Comment imaginez-vous l’avenir concernant l’emploi des personnes en situation de handicap en France ?
La situation n’est pas facile. On rêve d’une société inclusive, et le Collectif se bat pour construire cette société inclusive. L’emploi accompagné est un outil qui rassure à la fois les personnes accompagnées et les employeurs dans la durabilité et la pérennité des emplois des personnes handicapées.

Quelque chose à ajouter ?
Je souhaite longue vie au Service d’Emploi Accompagné Lyon Métropole !

Photo : Jérôme Gallois, directeur d’un service d’emploi accompagné à Compiègne et administrateur du CFEA – Collectif France Emploi Accompagné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *