Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilPolitiques et handicapÉlections régionales et handicap en PACA : Renaud Muselier

Élections régionales et handicap en PACA : Renaud Muselier

Ecouter article


Renaud Muselier, président de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et tête de liste Les Républicains, nous présente ses propositions en matière de handicap à l’approche des élections régionales des 20 et 27 juin 2021 en PACA.

Quelle place le handicap occupera-t-il dans votre politique régionale ?

Le handicap ne relève pas d’une compétence régionale traditionnelle. Mais l’immensité du travail qui reste à accomplir dans ce domaine nous donne l’envie d’être à l’action pour permettre aux personnes en situation de handicap de vivre plus facilement au quotidien. Je suis médecin et j’appartenais au gouvernement du Président Jacques Chirac lorsque celui-ci a promulgué la grande loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, véritable loi fondatrice, même si la mise en œuvre de certaines de ses prescriptions n’est malheureusement pas encore achevée.

Depuis cinq ans et demi, avec ma majorité, nous avons donc agi dans de nombreuses directions, avec la conviction que cela était nécessaire. En matière de lycées, nous avons déjà investi près de 100 millions d’euros pour mettre aux normes d’accessibilité près de 100 établissements, sans oublier les fournitures en matériel ergonomique. En matière de transports, la Région Sud figure parmi les régions les plus avancées dans la mise en accessibilité de son réseau ferroviaire ; elle propose également la gratuité à ses usagers en situation de handicap pour le TER, sur les Chemins de Fer de Provence et sur certains réseaux routiers. Nous poursuivons les mêmes objectifs hors de nos compétences de base : en matière culturelle par exemple, la Région soutient des structures spécialisées dans l’accompagnement des public empêchés, subventionne les opérateurs pour la mise en accessibilité de leurs locaux, et conditionne l’attribution de subventions d’exploitation à l’engagement de favoriser l’accueil des publics empêchés ou en situation de handicap. Bien sûr, il reste encore beaucoup à faire, mais nos ambitions sont claires : c’est une question de justice !

Quels seront les grands axes de cette politique en matière de handicap ?

Nous continuerons à utiliser tous nos leviers d’action dans tous les champs de compétence de la Région pour favoriser l’inclusion. À titre d’exemples, je propose la création d’une aide à l’équipement en milieu éducatif : masques inclusifs, visières, équipements sanitaires. Nous nous appuierons également sur les idées venues du terrain grâce à un prix « Engagement Handicap » qui encouragera les initiatives innovantes. Nous proposons aussi de mettre en place la gratuité des manifestations culturelles et sportives régionales pour toute personne y accompagnant une personne en situation de handicap : même si l’entraide n’attend généralement pas de récompense, je crois bon que la collectivité régionale marque sa reconnaissance par le biais de cette gratification. Nous voulons également rendre notre littoral 100% accessible à tous, et conforter la mise en accessibilité du patrimoine régional.

Quelles mesures comptez-vous mettre en place en faveur de l’emploi et de la formation des personnes en situation de handicap ?

Cet enjeu mérite une attention toute particulière. À ce titre, j’ai veillé à ce que l’institution régionale montre elle-même l’exemple : le taux d’emploi direct de travailleurs handicapés au sein de la Région est supérieur au taux minimal légal. Pour encourager l’emploi et la formation des personnes en situation de handicap sur le territoire régional, je propose par exemple la création d’une aide à la mobilité pour toutes les personnes inscrites au sein d’une formation professionnelle. Je souhaite également lancer une plate-forme de formation en ligne à la création d’entreprises. Il s’agit avant tout de répondre à la légitime volonté d’autonomisation des personnes en situation de handicap. Nous œuvrons aujourd’hui à sortir définitivement de la crise sanitaire ; or le retour à la vie est aussi un vent de liberté ! Saisissons cette occasion d’en offrir toujours davantage à toutes celles et tous ceux qui désirent tant en profiter pour mieux s’épanouir et mieux assouvir leur soif de vivre dans une région qui doit leur permettre de réaliser tous leurs projets !

Pour en savoir plus sur les élections régionales, rendez-vous ici.

En photo : Renaud Muselier – Élections régionales et handicap en PACA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

X